Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 11:19

Comme dessiné à l'encre de Chine d'un geste souple, précis et aérien, un trait sombre peut orner une ou les deux cornes des béliers blancs.

Ce dessin suit d'ailleurs les stries de croissance de la corne.

Il ne faut pas voir en cela un défaut chez l'animal mais bien plus une richesse en la diversité chez les Ouessant blancs dans ce que les phénomènes héréditaires et naturels expriment.

Une strie seulement et uniquement sur la corne gauche de Georgeon.

Une strie seulement et uniquement sur la corne gauche de Georgeon.

Une à droite et même deux à gauche pour Hubot. Du plus bel effet!

Une à droite et même deux à gauche pour Hubot. Du plus bel effet!

On peut rapprocher ce phénomène de la strie à celles que l'on trouve en bandes souvent plus larges dans la corne des sabots chez les brebis comme chez les béliers pour les Ouessant blancs.

Que de richesses dans un Ouessant si on est attentif et animé du souci de la conservation des gènes et leur expression, et non de celui de la réduction dans un principe de créer des animaux toujours plus blancs que blanc....

Que de richesses dans un Ouessant si on est attentif et animé du souci de la conservation des gènes et leur expression, et non de celui de la réduction dans un principe de créer des animaux toujours plus blancs que blanc....

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Cornage
commenter cet article

commentaires

Pâquerette 05/05/2014 16:56

Que de richesses en effet ! AmicaleMEUH.

le berger 05/05/2014 17:51

la matière corne correspond à une sorte d'agglomérat de poils, comme pour les ongles ou sabots. Sur les moutons, les cornes suivent un même cheminement de variantes que les toisons et en particulier les poils du crâne. Les cornes sont sombres sur les animaux noirs, plus claires sur les bruns, plus encore sur les blancs. Chez ces derniers, comme ce sont en fait génétiquement des blancs à bronzage plus ou moins important, à la naissance en particulier, il arrive alors que la corne chez ces animaux à crâne aux poils un peu bronzés exprime des variations de teintes et ces sortes de stries.

Laorañs 19/10/2013 10:37

Ce trait de pinceau fin assuré sur corne va-t-il de pair avec la marque de pinceau plat sur onglon (je veux dire sur le même animal) ?

le berger 19/10/2013 13:23

le cliché de l'onglon ne correspond pas à un de ces animaux..... mais il pourrait, il y a une telle variété de panachures sur sabots.... sans d'ailleurs qu'un bélier aux onglons barrés ait pour autant ligne noire sur cornes. Pas de corrélation, du moins d'un de vue systématique.

Christine L 18/10/2013 20:53

Qu'est-ce qu'ils sont beaux ces deux là!
Font-ils partie des punis? Et à qui appartient cette jolie patte?
Bien d'accord avec vous en ce qui concerne le souci de la conservation des gènes et leur expression. Ceci peut être appliqué à une multitude de domaines.

le berger 18/10/2013 22:41

punis car deux jeunes de l'année (le premier fils de votre bélier, le second peut-être aussi).
le sabot je ne sais plus à qui il appartient...