Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 17:52
Autosatisfaction

Oixant (8 mois), que je peux assurément considérer d'ores et déjà comme étant le meilleur bélier en ce morphe de toison (noir "décoloré") qui soit né chez les Lutins.

Autosatisfaction

En dix-sept ans d'élevage et d'observation dans le milieu du Ouessant, je n'ai pu en observer que deux ou trois autres qui ont pu me charmer. Curieusement, tous sont actuellement vivants et même jeunes (un seul adulte), comme quoi bien du travail "d'amélioration" par sélection fut réalisé en ce type durant toutes ces années.

C'est à ce genre de résultat, qu'on mesure que mes efforts de sauvegarde et de relance de la production de ce génotype depuis quinze ans n'ont pas été vains, d'autant que cette toison était devenue rare suite au désintérêt général des éleveurs et à un manque manifeste de curiosité pour en comprendre le fonctionnement en reproduction.

Le résultat est là et une satisfaction personnelle bien légitime m'envahit face au service rendu à la race du mouton d'Ouessant de type ancien.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Sélection
commenter cet article

commentaires

Christine L. 12/12/2013 22:09

(encore) Un très beau bélier ce Oixant qui a gardé "sa jolie frimousse" et a développé une toison qui" n'est pas une surprise" mais superbe et visiblement Oixant en est tout à fait conscient: monsieur prend la pose! Cette différence de couleur est étonnante. Cela donne envie de jouer avec les gènes ouessantins!! En tout cas, bravo pour les résultats obtenus.

le berger 13/12/2013 18:00

il fallait lire: "une unique brebis survivante d'un couple."...COMME ANCÊTRE!!!

le berger 13/12/2013 17:56

merci
sous l'angle esthétique, je trouve ce morphe décoloré particulièrement beau.
quand je me suis intéressé à ce gène il y a quinze ans, je fus séduit et surtout intrigué.
le plus surprenant est que l'éleveur qui avait à l'origine ce type, se désespérait d'obtenir de temps à autre cette toison car lorsqu'il devait se séparer de tels animaux ils n'avaient aucun succès puisque tout le monde ne jurait que par des animaux noirs.... les idées reçues sont bien difficiles à faire évoluer et on se heurte souvent à un refus de vouloir comprendre les choses, surtout quand toute révélation déstabilise.
enfin, quand on sait que tous ces animaux décolorés ont une unique brebis survivante d'un couple de ce type, on mesure d'autant plus l'importance de ce gène et le côté miraculeux de l'avoir aujourd'hui en héritage. Je ne remercierai jamais assez Edmond Vaillant de m'avoir permis d'acquérir ses animaux pour ensuite les multiplier et comprendre le gène dont ils étaient porteurs...

Thomas 12/12/2013 19:14

Oixant est effectivement un très beau bélier noir décoloré!!!
C'est une couleur de toison qui m'impressionne... Et c'est bien grâce à toi et à l'intérêt que tu portes à celle-ci que d'autres éleveurs comme moi ont cherché à obtenir du "gris"... Voilà à quoi mène la pédagogie!!!

le berger 12/12/2013 19:40

le but est donc atteint, merci.
A chacun de poursuivre et conserver à l'avenir afin de ne rien perdre de la richesse génétique en race Ouessant de type ancien.
Je sais que tu es déjà un "chacun"...

le berger 12/12/2013 12:21

la mère est blanche hétérozygote porteuse de ce gène de décoloration. le père est noir porteur également de ce gène. Le résultat n'est donc pas une surprise. A savoir que pour que cette coloration s'exprime l'animal doit être homozygote, c'est à dire que les deux parents soient porteurs et aient transmis ce patrimoine génétique de décoloration.

Lucine 12/12/2013 11:51

Très joli morphe, effectivement. Quel " types " de moutons as-tu utilisé pour obtenir ce résultat ?