Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 17:42

Automne humide et doux. Début d'hiver toujours doux également... et en plus, beau!

Aucune corvée de foin à ce jour, celui-ci étant délaissé par les moutons, preuve que l'herbe est encore suffisante, nourrissante et appétante.

Mais janvier et février vont suivre et il n'en sera sans doute pas de même.

Les groupes de reproductrices savourent ces splendides journées.

Les groupes de reproductrices savourent ces splendides journées.

Tous les groupes de noceuses et noceurs font de même.

Tous les groupes de noceuses et noceurs font de même.

Chez cet autre, la balle de foin n'a même pas encore été entamée par les Ouessant et elle attend sous sa capuche de pluie.

Chez cet autre, la balle de foin n'a même pas encore été entamée par les Ouessant et elle attend sous sa capuche de pluie.

Ambiance printanière pour les béliers célibataires également.

Ambiance printanière pour les béliers célibataires également.

Les plaisirs de la panse adoucissent la contrainte de quelques mois de célibat.

Les plaisirs de la panse adoucissent la contrainte de quelques mois de célibat.

Les filles célibataires se languissent surtout de ne pouvoir vivre l'ambiance du troupeau réuni. Encore quelques mois de patience!

Les filles célibataires se languissent surtout de ne pouvoir vivre l'ambiance du troupeau réuni. Encore quelques mois de patience!

Amateur de ligneux de par un besoin de cellulose, seul le clan des grandes oreilles me contraint à quelques rares affouragements. Toutes les deux semaines seulement, au lieu de deux fois par semaine en période critique. Comme quoi c'est bien un climat printanier qui domine sur le domaine des Lutins jusque là ...

Amateur de ligneux de par un besoin de cellulose, seul le clan des grandes oreilles me contraint à quelques rares affouragements. Toutes les deux semaines seulement, au lieu de deux fois par semaine en période critique. Comme quoi c'est bien un climat printanier qui domine sur le domaine des Lutins jusque là ...

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Instants de vie
commenter cet article

commentaires