Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 18:21

Une première fois, il y a quelques années, un agneau se chaussait d'une coque de noix bien coincée que je dus lui enlever alors qu'il boitait depuis plusieurs jours.

La probabilité pour que ce genre de mésaventure arrive me semblait particulièrement faible...

Et pourtant, hier c'est sur une brebis adulte que je suis intervenu de nouveau. Je voyais cette femelle boiter et songeais à un amas de terre sèche entre les onglons qui pouvait être la cause de son handicap. A ma grande surprise une coque de petite noix enserrait cette fois un seul des deux onglons d'une patte. Quand on prend en considération que là encore aucun noyer producteur ne se trouve sur le domaine des Lutins, on réalise la probabilité plus que faible pour que la mésaventure arrive.... Mais c'était sans compter un corvidé farceur qui a certainement abandonné la coque de sa gourmandise en les lieux.

Jamais deux sans trois?

Qui sera le prochain?  Et quand?

Qui sera le prochain? Et quand?

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Instants de vie
commenter cet article

commentaires

Louis M. 14/06/2015 10:37

Chez moi,c'est aussi arrivée!!! (Il y a maintenant deux semaines de ça.)
C'est vrai que ces coques de noix sont très facilement handicapantes (mais très joli au pied d'un Ouessant !).
Pas anormal que ces noix sont très facilement chaussées par les Ouessant, ces coques ont exactement la forme des onglons du Ouessant!

dominique morzynski 14/06/2015 16:13

c'est vrai, cela semble être de petits sabots spécialement faits pour eux!

marguerite 11/03/2014 20:21

bonjour,
dans votre photo, sur la gauche, se trouve une brebis bien ronde, trés blanche avec une tête gris/noir, pourriez vous, s'il vous plait, détailler cette couleur ? merci.

le berger 11/03/2014 21:21

bonjour
Elle n'est pas blanche, le soleil donne cette impression. C'est en fait une brebis qui possède en expression le gène Agouti gris de certains animaux de la population Ouessant de nos voisins étrangers "nordiques" limitrophes de la France, mais sous une forme particulièrement claire il est vrai. Comme je l'ai déjà expliqué, je travaille à conserver également cette part d'histoire du mouton d'Ouessant continental contemporain, en ramenant malgré tout ce type en construction bretonne ou du moins souches continentales françaises du renouveau du Ouessant des années 70. En effet, cet aspect moderne de l'histoire du Ouessant continental mérite de ne pas être perdu, une race ou un type ovin étant de par nature le fruit de nombreux événements de la sorte qui les ont construits sur des décennies, siècles et millénaires. l'Histoire du Ouessant continental, si je cherche à la conserver dans toutes ses facettes, je ne cherche pas à l'orienter ni la construire à ma façon. mon maître mot: Conserver, afin que ne soit pas perdu à nouveau comme cela a pu l'être dans l'histoire ancienne du Ouessant,.... comme cela s'est passé d'ailleurs pour bien des populations animales domestiques à travers les temps..... Un type ovin n'est jamais tombé du ciel tout fait et fini à jamais, mais est bien le résultat de sélections naturelles et humaines, d'événements divers dont certains sociaux-économiques ou simplement fruits du hasard et tout type serait normalement voué à continuer d'évoluer. Le vrai mouton d'Ouessant de l'île en est la preuve vivante. La vision moderne d'un animal sous l'angle d'un standard et le désir d'en faire une race est un principe plutôt "nouveau" et dans le cas du Ouessant de type ancien qui nous intéresse va dans le sens de l'animal-musée en mémoire d'un passé révolu et de la singularité de cet ovin dans le monde du mouton.

Lucine 10/03/2014 20:14

Quelle superbe photo...

le berger 10/03/2014 20:19

merci...
mais pas de la saison d'après la végétation, et même de 2012.
N'ayant pas photographié ma brebis boiteuse, j'ai pris "au pif" une vue de groupe pour illustrer ma pirouette en légende.