Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:43
Agneau de quelques heures sous la pluie. Résistant et fragile à la fois, le nouveau-né.

Agneau de quelques heures sous la pluie. Résistant et fragile à la fois, le nouveau-né.

Fragile car il vit une épreuve en se retrouvant à l'air libre. L'urgence pour lui est de trouver la mamelle pour s'alimenter, le premier lait (colostrum) étant particulièrement énergétique et indispensable à la mise en place de son système immunitaire. Le ventre plein, il peut ainsi résister (jusqu'à un certain point) à une météo difficile, sous réserve qu'il ait eu également le temps de sécher correctement, sa toison pouvant alors jouer son rôle d'isolant. En cas contraires, difficulté à téter (que ce soit de par son comportement ou celui de la mère) et toison demeurée humide, si la température extérieure est basse, le tout jeune Ouessant peut se refroidir dangereusement et même jusqu'à la mort, de par le faible volume qu'il représente.

Résistant également donc, s'il a pu sécher correctement et être bien allaité au plus tôt, il peut supporter quelques intempéries.

Il est toujours sidérant de découvrir le nouveau-né de moins de vingt-quatre heures, dormir et récupérer "tranquillement" sur l'herbe mouillée et sous la pluie (comme sur l'image) alors que sa mère se remplit la panse dans les environs pour récupérer elle aussi.

Comme dans la nature, il y a des limites à tout évidemment quant à sa résistance, et il est bien certain que plus les heures puis les jours passent, moins l'agneau se révèle vulnérable.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article

commentaires