Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 17:16
Machin chape de laine

Machin, agneau de l'année, dont la toison d'environ sept mois révèle sa structure, se distingue par sa chape de laine sur l'encolure et le garrot.

Voilà un caractère "qui se balade" selon les accouplements et qui concerne une lignée chez qui on retrouve cette tendance à l'abondance de toison sur ces parties du corps (sans compter une toison globalement à longues mèches).

Héritage d'un bélier souche, Ocelot, une des briques de base du troupeau des Lutins, cette caractéristique se retrouve chez divers descendants de ce bélier: Promesse, Golas, Dame Hersant,...

On peut aimer ou pas. Personnellement, je ne suis pas un amateur de laine, mais sur ce point j' apprécie la diversité, cette diversité qu'on peut encore rencontrer chez des ovins correspondant encore (heureusement!) plus à un type qu' à une race standardisée. Donc, chez les Lutins, on s'attache également à la conservation de la diversité de l'allure des toisons, ne cherchant rien à supprimer ou à l'inverse favoriser.

Caractère associé à ce type de toison, un important recouvrement de la queue très dense en laine également.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 14/02/2015 16:50

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

le berger 08/11/2014 13:26

c'est vrai que la toison est un signe distinctif pouvant aider le berger à reconnaître certains animaux, d'autant plus dans ce groupe ovin primitif qui correspond plus à un type ovin qu'une race standardisée, et qui offre une belle diversité d'aspects.
La toison est précieuse pour les types ovins de plein air total pour lutter contre les intempéries et les températures basses durant la "mauvaise saison" et j'apprécie de les voir ainsi en plein cœur de l'hiver en particulier. Mais dès le retour des beaux jours et surtout des chaleurs de juin, j'ai hâte de les voir au naturel d'autant qu'alors même pour eux cette toison mutante est vraiment devenue un embarras dont j'aime les soulager.
Finalement, les amateurs de laine pour le visuel sont des privilégiés car il faut bien avouer que les toisons repoussent bien (trop?) vite.

Thomas 07/11/2014 19:10

Ce type de toison me fait véritablement rêver et pas seulement pour une question de diversité!!! Plus les choses avancent, plus je constate à quel point je suis attaché à la beauté de la toison de mes Ouessant. J'ai fait sourire quelqu'un récemment en lui faisant part de mon sentiment de quasi déprime à la vision de mes moutons tondus... Je ne plaisante qu'à moitié et chaque année, je revis une espèce de cauchemar dans les semaines qui suivent la tonte. Je ne reconnais plus mes moutons, j'ai du mal à les différencier... J'ai d'ailleurs l'impression que les agneaux vivent le même enfer à en croire leurs bêlements incessants durant quelques heures. A l'automne, ce sont justement les toisons des jeunes de l'année qui attirent mon regard. De la laine de sept-huit mois, des couleurs parfois légèrement décolorées et des mèches bien plus longues que celles de leurs aînés... Quel plaisir renouvelé!!!
En vérifiant la généalogie de Pangée, qui est bien une petite fille d'Ocelot, je ne peux que constater qu'elle n'a pas hérité de ce caractère... Dommage!!!