Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 18:10

Voilà un appel aux visiteurs éleveurs de Ouessant de type ancien qui me liront ( et qui peuvent faire suivre autour d'eux).

Je m'interroge sur la longévité de "nos" animaux actuels.

Si comme nous humains ils ne sont pas tous égaux, à titre personnel, les Ouessant Lutins me posent cependant questions quant à leur longévité. En effet, certains sont déjà des vieillards à 6-7 ans et disparaissent malgré tous les bons soins et le maximum d'attention, alors que d'autres finissent leur vie vers 13 ans tout en étant élevés dans les mêmes conditions.

Je parle bien de moutons morts de vieillesse en excluant toute dégradation due à du parasitisme, à une maladie avérée ou aux suites d'un accident.

J'essaie de définir des tendances selon les lignées, les souches....donc selon les élevages de base également, afin de comprendre si des causes génétiques (donc favorables ou défavorables dans le sens de la longévité) dont une certaine consanguinité peuvent expliquer les différences.

Je soupçonne même une certaine inégalité selon les sexes à la défaveur des mâles (bien qu'ils ne boivent ni ne fument davantage que les femelles, ni n'exercent plus de professions à risques...)

Aussi, si vous avez informations concernant vos propres animaux (ou d'autres que vous glanerez, je suis preneur des données afin d'élargir ma base de réflexion.

Sexe? Longévité, si manifestement c'est bien la vieillesse qui emporta l'animal (les animaux)? ...et toute info possible: ascendants, métissage connu qui pourrait avoir influence,....

Toutes vos données m'intéressent. Alors n'hésitez pas à me les transmettre en zone contact où elles me parviendront directement (et non en commentaire).

Oui je sais, les conditions d'élevage peuvent différer sérieusement.... mais ce sont toujours des pistes intéressantes.

Merci à celles et ceux qui participeront. Cela demandera du temps, mais je compile...

Et dans l'immédiat réponse assurée de ma part à tout envoi, avant peut-être un jour, si nous sommes nombreux à jouer le jeu, pouvoir communiquer une synthèse de cette étude qui ne dépend que des bonnes volontés.

Quelle longévité théorique espérée pour un agneau arrivant au monde et à qui on donnera le droit de mourir de sa "belle" mort?

Quelle longévité théorique espérée pour un agneau arrivant au monde et à qui on donnera le droit de mourir de sa "belle" mort?

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article

commentaires

marguerite 12/02/2015 10:50

bonjour,
le problème dans votre demande, c'est " qu'est ce que mourir de vieillesse " pour un mouton élevé chez un éleveur attentif à son bien être et susceptible d'intervenir lorsque la déchéance de l'animal lui semblera devenue " inhumaine " ?
tel animal qui aura été euthanasié parcequ'il maigrissait trop vite suite à la perte de toutes ses dents aurait il pu vivre encore ...six mois ....un an ...........deux ans ?
sera t il mort " de vieillesse " ou " pour cause de compassion " ?
la compassion étant toujours très subjective.
je sais, je chipote, la mort est toujours au bout du chemin, et assez rapidement pour ces animaux, mais justement, six mois, un an, deux ans, c'est un pourcentage de vie très important dans une vie de mouton.
je sais aussi, ce que vous recherchez, ce sont les âges d'apparition des symptômes de déchéance....
vous compilez, c'est intéressant, comme toujours.
au plaisir de vous lire encore, Marguerite.

dominique morzynski 12/02/2015 19:18

bonjour
c'est bien ce que je souligne brièvement dans mon article sans développer,... cela reste aléatoire selon les conditions de vie offerte à l'ovin et l'attention du propriétaire.

Ensuite pour beaucoup d'éleveurs, il faut avoir élevé assez longtemps pour pouvoir avancer un témoignage. Je sais que le nombre de réponses sera forcément assez limité, mais entre peu et rien, l'intérêt reste évident.
Les limites se posent également du fait que bien des personnes récupèrent des Ouessant dont elles ne connaissent pas l'année de naissance ou encore que l'animal acquis n'est pas assumé toute sa vie pour diverses raisons (dont les inévitables "on prend, mais finalement ça barbe....on déménage...on divorce...on perd son emploi..."

Cependant comme bien des personnes, heureusement, je suis capable de dire à quel âge sont morts mes nombreux chiens et chats ....(et moutons) et pour quelles raisons la plupart du temps.....et donc déterminer ceux emportés (ou sacrifiés pour épargner agonie et souffrance) quand leur heure avait sonné. Les éleveurs ne passant pas leurs animaux à la casserole ont donc logiquement de quoi raconter sur leurs compagnons laineux tout comme leur matou ou toutou...

Comme je l'ai déjà écrit, la décision d'euthanasier son mouton déjà "âgé" (ou insoignable également) devrait se prendre si au moins un des trois points suivants est observé:
en cas de souffrances perceptibles,
ou si l'animal ne peut plus et ne pourra plus se déplacer,
ou s'il ne s'alimente plus.

Maintenant, la maigreur. Elevant pas mal d'animaux à vie, je me retrouve avec toutes les classes d'âge dont celle de la sénescence à gérer ...et la maigreur qui l'accompagne. J'ai actuellement deux brebis qui ont atteint le point de non retour malgré toute la pharmacopée possible depuis un an et mon attention quant à leur régime alimentaire (dents usées inévitablement). Au quotidien, je les observe, à l'affût d'un des trois points précités pour prendre alors la décision d'intervenir (en pensant en particulier à la souffrance face au froid chez un animal très maigre.... tremblements constants).

A titre de témoignages, un monsieur m'a parlé de sa Ouessant aveugle à 15 ans qui s'alimentait normalement dans son espace connu et se déplaçait correctement....jusqu'à devoir la sacrifier plus tard pour d'autres soucis (âge final à lui redemander, j'ai zappé); où encore cette croisée Ouessant/Mouflon morte à 18 ans.....
Tout cela est intéressant! Mais attention (je m'adresse aux visiteurs du blog), je ne suis pas seulement en quête des records, toutes vos données m'intéressent.

Voilà donc pour développer un peu.
Cordialement.