Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 20:24

Cela fait plus de sept mois que les premiers glands tombaient sur les prairies des Lutins.

Cela fait donc plus de sept mois que toute la troupe s'adonne à leur consommation plusieurs fois par jour selon ses besoins.

Ces derniers jours encore, il faut voir les Ouessant museau au sol comme ils manieraient un détecteur. Chaque mètre carré a été visité des centaines de fois ces derniers mois, mais la disparition des feuilles mortes à présent permet des trouvailles savoureuses qui croquent sous la dent, les moins bonnes graines délaissées par le passé devenant en fin d'hiver une gourmandise faute de mieux.

Et puis certains moutons n'hésitent pas à gratter le sol de la patte avant pour extirper les glands piétinés et enfouis sous la surface.

Complémentation naturelle

Ainsi, depuis début janvier, le troupeau ne nécessite pas d'un gros apport en céréales en complémentation hivernale. Il n'en manifeste pas trop le besoin d'ailleurs, ne réclamant même pas la ration quotidienne d'orge et d'avoine à parts égales. Les cent grammes par tête de ce mélange sont même un peu gaspillés puisque tout ne finit pas dans les panses. Mais ce n'est pas perdu pour tout le monde, les passereaux et les pigeons domestiques de la maison attendent chaque matin que les mangeoires soient quittées pour faire festin à leur tour.

La quantité de glands de l'année passée a donc limité fortement la consommation des céréales chez les Lutins, ce qui n'est pas mal pour le porte monnaie du berger.

Quant aux châtaignes, elles ont subi le même sort et il n'en reste plus une seule depuis belle lurette.

Que sera la fructification des chênes et des châtaigniers cet été? L'avenir dira. En attendant, par précaution, mieux vaut prévoir dans le budget la colonne céréales pour l'hiver prochain...

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article

commentaires

Lucine 22/03/2015 12:28

Tiens, j'ai pensé à toi, Dominique, concernant les glands et les châtaignes ... Désolée pour la pub McDo avant le reportage !!! http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/2015/03/11/les-bergers-en-colere-contre-la-pac-manifestent-entre-cevennes-et-causses-672449.html

Laorañs 21/03/2015 21:33

Pas un gland cette année dans aucun des 15 à 20 chênes présents (avec d'autres espèces) autour des prés chez moi... Aucun, rien, que dalle ! Bizarre. Les miens en raffolent aussi sans jamais avoir été malades.

dominique morzynski 22/03/2015 14:31

merci à toi. il est vrai que les traditions sont une chose, cependant il est vrai que l'élevage est une catastrophe pour les milieux naturels (contrairement à ce qu'on voudrait faire croire de par une réflexion à courte vue), à moins de voir les choses sous l'angle du jardinage de nos campagnes avec l'outil herbivore domestique selon les paysages qu'on veut conserver....toujours pour l'humain dans la sphère du domestique bien évidemment....

dominique morzynski 22/03/2015 14:19

j'avais cru qu'il n'y en aurait pas sur mon coin et finalement ce fut une année d'abondance; cette année à venir sera peut-être comme chez toi....les années se suivent et ne se ressemblent pas...