Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 13:53

Dite FCO (ou encore maladie de la langue bleue en rapport avec un des symptômes), elle a fait sa réapparition dans le centre de la France depuis quelques semaines. Elle est véhiculée par un moucheron piqueur contaminé sur un animal malade et qui va ensuite piquer un animal sain. (Elle touche également les bovins et non seulement les ovins)

Et "bingo", les Lutins se trouvent cernés par quelques foyers dans les vingt kilomètres.

Mon troupeau n'avait eu aucun souci remarqué lors des épisodes épidémiologiques similaires d'avant 2010. J'avais suivi les recommandations d'usage d'alors, comme la désinsectisation des animaux à titre préventif ou encore la campagne de vaccination obligatoire et même celle volontaire.

A ce jour, la vaccination ne concerne que les animaux destinés à l'exportation. A titre préventif, histoire de dire que je n'aurai pas rien fait, tout le troupeau a été traité avec un produit "pour on". Cependant ce genre d'intervention n'a aucun effet garanti, d'autant que quand on lit les notices, ces produits ne protègeraient les ovins que des poux et des mélophages (alors qu'également des mouches pour les bovins)

Il ne reste surtout qu'à croiser les doigts et espérer que l'arrivée de températures plus basses diminue la vitalité du moucheron et bloque ainsi la propagation de la maladie.

Sans conséquence sur l'Homme, sur les ovins, la FCO provoque fièvre et complications dont pustules et nécroses en bouche justement.... mais aussi soucis de reproduction et avortements, ainsi que parfois la mort.

Le genre de truc dont on se passe, même quand l'élevage n'est pas mené dans un but de rente.

Ouvre et fais "Aaaaaaa...h"

Ouvre et fais "Aaaaaaa...h"

Humour à part, il faut positiver, courber l'échine ... et attendre que cela passe en espérant que cela ne tombera pas chez soi!

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Soins
commenter cet article

commentaires

Isa 28/09/2015 08:32

Quelle galère ... J'espère que nos moutons ne seront pas touchés. Je me demande pourquoi les chèvres ne sont pas inquiétées ? Les premiers symptômes se manifestent ils sur la bouche ou a l'intérieur ? L'homéopathie peut effectivement bien aider dans certains cas. Le comptoir des plantes médicales conseillent bien sur les posologies au téléphone.

dominique morzynski 28/09/2015 14:52

les symptômes sont nombreux et pas seulement forcément dans des manifestations de langue (faussement) "bleue"...
je vous renvoie aux docs qui existent dans les suivis vétos et autres témoignages au sein des structures agricoles consultables sur le net.

marie-christine 27/09/2015 19:49

http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=663

Madame, Monsieur, allez vite sur ce site d'un gars qui a soigné ses ovins avec de l'HOMEOPATHIE (j'ai sauvé un de mes chats, récemment par homéopathie alors que la véto allait me le faire mourir avec ses prescriptions à la noix ! je vous recommande de lire le site que je vous indique, l'éleveur raconte qu'il a soigné et sauvé avec Mercurius .. ça ne coûte rien d'essayer et en plus c'est très peu cher !! (pour ma part je prends les granules d'homéo, je les fais fondre dans à peine un peu d'eau de source, puis une fois le produit dissout dans l'eau, je prends une seringue (sans l'aiguille) je ponte l'eau enrichie du produit homéo et je glisse dans la bouche de mon chat, ça marche ça sauve l'animal je vous l'assure à 100% (mon Roméo chat d'un an avait attrapé froid, fragile depuis qu'il est né.. et l'homéo l'a sauvé !bref, ne restez pas seul dans votre coin à attendre l'insecte qui peut tuer vos chers petits moutons, j'ai été lire sur Wikipédia ce qu'est cette saleté de moucheron, il vient d'Afrique, le réchauffement climatique le fait remonter ici.."culicoïdes"midges", et sévit en périodes pluvieuses !! l'hiver il se tapit dans les bovins ainsi à l'abri du froid, un vrai fléau !!
je mesure l'étendue de votre métier passionnant mais difficile.

dominique morzynski 27/09/2015 23:08

merci toutes les pistes sont à étudier!

romain b 27/09/2015 17:06

Bonjour Dominique,
On parle souvent de la légendaire rusticité de l'ouessant (cf l'un de vos derniers articles). Cela s'applique-t-il également aux maladies virales ou parasitaires? J'espère que votre magnifique élevage ne sera pas touché...
Bon courage.

dominique morzynski 27/09/2015 23:13

le Ouessant est un ovin et comme tous les ovins il est vulnérable face aux soucis qui touchent les autres ovins.
les formules "rustique" ,ou encore "tondeuse écologique", souvent employées, ne veulent pas dire grand chose et méritent d'être développées comme je l'ai fait en certains articles car elles créent des malentendus, déjà préjudiciables aux animaux, ce qui est la première de mes inquiétudes face à ces langages biaisés...

Manalia 27/09/2015 12:11

Mes deux crapules Elliot et Tyl ont eux à nouveau des croûtes sur le museau et autour du cou. Je penche de plus en plus pour des attaques d'aoûtats car les Minous, le Chien et moi même sommes attaqués également par quelque chose de difficilement identifiable, qui démange et crée des lésions rouges et des croûtes ... Grrrrrr ...

dominique morzynski 27/09/2015 13:45

oui ce sont les aoûtats, ils se réveillent en cette fin d'été avec le retour de l'humidité, la sécheresse les ayant contenus jusque là.

Eric 27/09/2015 00:55

Oui, on est en plein dedans et en plus, ça touche aussi les alpagas. Pour eux, il est recommandé de les vacciner contre la sérologie de type 1. On en parle pas mais il y a aussi eu des cas sur les petits camélidés. Pourvu que ça touche pas nos petits protégés, quelle cochonnerie .....

dominique morzynski 27/09/2015 13:48

Espérons qu'en cette saison les premiers frimas bloquent l'évolution! (je n'avais pas songé aux alpagas)