Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 12:21

Pendant que trois de leurs confrères ont le plaisir de transmettre leurs gènes par l'intermédiaire des brebis sélectionnées spécialement pour eux, le groupe des mâles célibataires de la saison se compose d'une vingtaine de béliers.

Si quatre animaux sont appelés à quitter le troupeau dès que possible, le reste de la bande est assuré de finir sa vie ici et de contribuer une année ou une autre à la construction du cheptel des Lutins.

La banque mâle du moment

Les uns pour les souches ou lignées qu'ils représentent, les autres pour la conservation des diversités colorées, leur cornage, leur morphologie générale, leur taille, leurs aplombs, la structure de leur toison, leur rusticité et/ou autres qualités....ou encore point souvent oublié, leur caractère personnel.

Régulièrement le groupe visite cet endroit précis de son territoire. En effet, ces béliers manifestent ainsi leur désir de gagner le parc qui les sépare des lots avec brebis.

Ils me font ainsi toujours pitié, mais il faudra encore patienter jusqu'au 1er avril pour qu'ils puissent retrouver les femelles et pouvoir mener à nouveau une vie enfin normale durant le printemps et l'été.

Les moutons sont des animaux particulièrement grégaires et il m'est également douloureux pour moi-même de devoir les contraindre à séparations saisonnières par obligations d'élevage malheureusement incontournables.

Il est tellement plus agréable (et pour les Ouessant en premier) d'avoir sous les yeux des animaux sereins, épanouis et équilibrés, dont tous les besoins sont satisfaits.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article

commentaires

Christine L. 17/12/2015 19:48

Merci Dominique, c'est une très bonne idée!

dominique morzynski 17/12/2015 20:24

je ferai photo et petit article car en me relisant j'avoue ne pas avoir forcément été très clair

Christine L. 16/12/2015 22:12

Voici 2 ans que je sépare toute l'année les béliers des brebis, justement par souci de limiter la reproduction et ceci par manque de superficie de prairie. En tout une trentaine de moutons répartis sur 2 hectares et demi divisés pour permettre une rotation.
En ce moment, rendez-vous est pris pour que toutes et tous se retrouvent de chaque côté du grillage mitoyen, ne pouvant faire autrement, toujours au même endroit, on se regarde, on s'apprécie...on se bagarre aussi.
Moi aussi, je préfèrerais les voir réunis, mais l'élevage est ce qu'il est. Nos animaux en subissent les limites et les possibilités.

dominique morzynski 17/12/2015 12:32

quand c'est possible, par exemple contact mitoyen des groupes par ouverture dans une haie, je crée un vide avec double séparation de façon à ce que non plus un seul mais deux grillages distants séparent les groupes.