Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 09:21

En mai dernier, sur ce blog, je passai cet appel en lien ci-dessous.

Malgré 150 à 250 visiteurs quotidiens différents sur le blog des Lutins (logiquement des centaines par semaine) et appel oralement au sein même des acteurs associatifs du Ouessant à l'occasion d'une réunion, je n'eus pas de retour.

On voit à quel point il est difficile de trouver un mouton d'Ouessant simplement dans le standard, avec origines et répondant à un minimum d'exigences.

En sollicitant quelques éleveurs proches, j'eus tout de même deux trois retours que je dus décliner, l'animal proposé étant trop jeune ou pas encore totalement construit ... et un adulte trop lourd pour aller dans le sens des orientations de mon élevage.

Finalement, c'est en toute dernière limite, une semaine avant le début de mes programmes de reproduction, en faisant appel à un dernier collègue éleveur qui se révéla attentif à ma quête, que je pus trouver le bélier qui m'apporterait un peu de "sang neuf" tout en allant dans le sens des Lutins.

J'avais le choix entre deux mâles. Je choisis sans hésitation le plus âgé des deux, correspondant d'ailleurs tout à fait au profil de mon élevage, m'appuyant de plus sur sa généalogie disponible.

Ce bélier a des qualités, mais aussi des défauts, comme tout animal et comme les miens évidemment, la perfection n'existant (heureusement) pas. Il me convient très bien et j'ai hâte de voir les premiers résultats de l'association de sa génétique à celle des Lutins.

Merci à ce collègue éleveur pour sa générosité en ce prêt. Il va de soi que je saurai lui retourner attention s'il se trouvait à l'avenir dans le besoin et s'il pouvait trouver utilité en un Lutin pour son élevage.

"Comme je sais que tu me lis à l'occasion, encore merci à toi!"

Bilan

En attendant, les filles peuvent profiter de ce play-boy encore quinze jours, pour compagnie ... et plus si affinités, si l'envie les prenait tardivement.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Instants de vie
commenter cet article

commentaires

Thomas 18/01/2016 19:37

J'imagine qu'en formulant cette demande, tu savais à l'avance que les offres "sérieuses" de mâles respectant le critère taille demandé ne seraient pas nombreuses!!! Nous savons bien que rares sont les possesseurs d'animaux adultes de petite taille. Que ce soit hors GEMO ou parmi les troupeaux adhérents à cette association, les moutons d'Ouessant dans le standard ne sont pas légion. Sur les milliers d'animaux pouvant prétendre à l'appellation, combien sont-ils à passer sous la toise avec succès (au maximum: 46cm pour une brebis adulte et 49cm pour un bélier de trois ans). Les pronostics sont fluctuants, j'ose prétendre qu'à peine 10% de l'effectif total est dans les clous ou dans le standard!!! Pessimiste le père Thomas? Je ne le pense pas... plutôt réaliste, tout simplement. Quand je réalise la réelle difficulté que j'ai pu rencontrer à acquérir un mâle digne de ce nom!!! Il m'aura fallu bien des années avant de pouvoir bénéficier d'un tel animal...
Tu ne nous a finalement pas indiqué la taille de ce fameux bélier: 45cm ou moins? J'apprécie ses rousseurs sur le chanfrein, cela me semble assez rare pour être remarqué.

dominique morzynski 21/01/2016 20:24

le premier souci est la taille; cependant on peut être un trop grand Ouessant tout en étant bien de matière Ouessant, ce qui est véritablement le plus important en soi.

dominique morzynski 18/01/2016 21:03

Quand tu annonces 10% qui rentreraient dans les clous, je pense que là sur ce point tu es très très optimiste par contre dans le pessimisme que tu énonces globalement. sinon je rejoins tout à fait le réalisme de tes propos.
En lançant cette quête, je savais très bien que la chance qu'elle aboutisse était pratiquement nulle. c'était une tentative sur le principe du "qui ne tente rien n'a rien" et du même coup, une façon de pointer du doigt, une fois de plus, la problématique que tu évoques, en montrant que même pour un passionné et un chevronné comme moi, pouvoir trouver un Ouessant dans le standard demeurait toujours un véritable parcours du combattant 40 ans après l'explosion démographique du Ouessant...et que donc pour les nouveaux éleveurs l'espoir est bien moindre encore. Comme je dis souvent à tous ces désespérés qui me contactent: "si déjà je voulais trouver pour moi-même, ce serait mission impossible".
Le test par cet article se voulait leur prouver au cas où ils ne me croiraient pas....

Eric 18/01/2016 12:15

très joli et sympa au collègue éleveur

dominique morzynski 18/01/2016 13:16

oui merci à lui.

Lucine 18/01/2016 11:05

A moi, qui ne suis pas du tout apte à juger, il me semble bien joli !

dominique morzynski 18/01/2016 11:19

il a son charme effectivement