Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 16:25

La période d'accouplements joue effectivement un peu les prolongations chez les Lutins.

Malgré onze semaines passées avec un bélier, deux brebis ne se montrent toujours pas gestantes puisque à nouveau en chaleurs.

Prolongations

Monsieur encadré de ses deux courtisanes.

Prolongations

Liés pour 48 heures.

Prolongations

Mais pas de jalouse, Monsieur est attentionné et s'occupe de l'une comme de l'autre des deux brebis en chaleurs dans le moment.

Prolongations

Montrant même que comme tout bélier de bonne éducation, et plus encore par ce temps pluvieux et boueux, il n'omet pas de s'essuyer les onglons sur Madame.... avant d'entrer...

Blague à part, je m'interroge toujours quand la fécondation n'a pas eu lieu chez des brebis adultes, malgré déjà plusieurs cycles de chaleurs et d'accouplements observés avec le bélier sur les quelques mois précédents.

L'excès de poids de l'une pourrait être l'explication et pour l'autre sa jeunesse...

Il faut se dire que cette fois ce sera la bonne!

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Reproduction
commenter cet article

commentaires

Eric 10/01/2016 01:09

Question un peu bête, quels sont les signes d'une brebis en chaleurs ? Merci

dominique morzynski 11/01/2016 13:51

oui la vulve est gonflée en cette période, ce qu'on aperçoit dans les courses au moment où la queue se soulève...

Eric 11/01/2016 08:34

Merci Dominique car j'avais lu que la vulve était rose à ce moment là et je me vois mal inspecter mes deux brebis au pré en leur soulevant la queue; C'est vrai qu'il y a des courses poursuites et des essais de grimpe, ça je l'ai constaté ...

dominique morzynski 10/01/2016 14:06

Elle accepte les avances du bélier et ne fuit pas, voire le sollicite en restant plantée devant lui...et accepte donc le contact physique et finalement les pénétrations répétées. Souvent la veille, comme le mâle détecte l'évolution hormonale de la femelle à l'odorat, on assiste à des poursuites dans lesquelles la femelle se dérobe. finalement les deux animaux passent une paire de jours en étant très proches mais le moment où la fécondation réelle est possible dure moins de 24 heures. Mais bien des accouplements passent souvent inaperçus, d'autant qu'il ne faut pas oublier que la nuit reste propice aux festivités...