Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 11:05

Le mouton, comme l'ensemble des animaux d'élevage qui ont la chance de vivre en plein air, érode, par son piétinement, par ses passages répétés en divers secteurs fortement exploités.

En certaines régions et certains pays, associé au surpâturage, ce phénomène d'érosion peut avoir des conséquences graves sur les sols et mener vers la désertification.

Chez les Lutins nous n'en sommes pas là, mais il n'empêche que le Lutin érode.

Lutin archéologue

Comme ici en passant et repassant près d'un pilier d'angle du coin bergerie. Le niveau du sol a bien baissé par rapport à ce qu'il a pu être. Il suffit de se repérer à la ligne basse de la maçonnerie lissée pour en prendre conscience.

Lutin archéologue

Le Lutin érode et par l'érosion qu'il provoque, il devient archéologue malgré lui en mettant au jour divers vestiges du passé.

Comme ici, carrément les montants d'un lit qui, chaque année, apparaissent toujours plus. Sans doute le lit de la Belle au Bois Dormant!....

Lutin archéologue

Ou encore ici le couvercle du chaudron d'Obélix....

Lutin archéologue

Plus insolite, cette pointe de chaussure femme....

Peut-être qu'en creusant un peu, je pourrais découvrir la petite dame qui se trouve au bout et, avec un peu de chance,... son sac à main...!!

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Clin d'oeil
commenter cet article

commentaires

Lucine 30/04/2016 09:23

Si les Lutins sont archéologues et découvrent ce genre de trésors, nul doute possible sur la nature de la population qui peuplait ton secteur autrefois. Il s'agit de l'Homo pollutionus, Dont la devise était " après moi le déluge " ! Tant qu'il s'agit de vieilles godasses, ça va encore, mais j'ai retiré ici des centaines de tessons de verre, et des flacons à moitié pleins de je-ne-sais-quoi qui ne doit être être très orthodoxe, l'ancêtre du Rund Oups, peut-être !

dominique morzynski 30/04/2016 18:27

excellent! tout à fait cela....
c'est parfois impressionnant de découvrir tout ce que le sol peut vomir et qui ne terminera jamais dans une vitrine de musée....

marie christine 27/04/2016 15:47

il existe des gogols qui utilisent des "poëles à frire" pour découvrir des trésors enfouis (j'en voyais jadis sur nos plages varoises où nous habitions) mais chez vous, vos Lutins sont bien plus efficaces et les trésors que vous nous montrez m'ont fait rire, la godasse de l'inconnue, le chaudron d'obélix ou bouclier de vercingétorix ??
Hier encore je circulais dans la campagne de Seine et Marne et je n'ai pas vu dans les vastes champs, le moindre bétail : ni vaches, ni moutons ni chevaux, rien de rien ! les pauvres animaux de par ici ne sortent jamais, contrairement à vos moutons qui dégustent de la vraie herbe !
bonjour à vos petits moutons-ronrons-patapons top mignons !

dominique morzynski 27/04/2016 20:35

merci, je leur passe votre bonjour....en chanson également