Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 20:45
Lève-toi et marche!

Il y a un mois, Calliope se retrouvait avec une atèle suite à une fracture ouverte du tibia gauche.

Elle avait alors 5 semaines. La véto avait tenté ce bandage, la patte se retrouvant prise sur la face externe dans une atèle en plastique, trop grande pour sa patte.

Au bout de deux semaines, lors de la vérification du bandage, pour éviter étranglement des muscles et de l'abdomen suite à la croissance de l'agnelle et dans l'intention de le refaire, j'eus la confirmation que le système n'avait pas tenu ses promesses. L'ensemble avait glissé à force d'être traîné et les onglons se retrouvaient alors à dix centimètres à l'intérieur de la gangue, le pied occupant la place du tibia.

Je constatai également, bon signe, que l'ossification réparatrice s'était faite, mais par contre sans que les deux segments du tibia se retrouvent correctement dans le prolongement l'un de l'autre emboîtés, mais légèrement côte à côte. Toujours est-il que ce tibia était à nouveau rigide, malgré tout avec tout de même en conséquence un petit centimètre de moins en longueur.

Cependant, il restait alors encore trois semaines de contention prévues par la prescription de la vétérinaire.

Je décidai de ne pas remettre en place l'atèle mais de refaire le bandage de sorte que le membre ne repose pas au sol, afin de lui permettre de poursuivre sa consolidation.

En fin de troisième semaine, je libérai totalement la patte, afin de lui permettre une rééducation précoce, rapide et efficace.

Et il en fut ainsi puisque quelques jours après, Calliope utilisait sa patte tout autant pour se gratter que se déplacer et qu'aujourd'hui, à quatre semaines de son accident mystérieux, elle marche normalement.

Du moins, presque normalement, en boitant légèrement, du fait d'une patte cassée se retrouvant un peu plus courte que l'autre. Mais cette patte est tout à fait fonctionnelle à tous les niveaux.

Lève-toi et marche!

Difficile de faire des photos à présent que la savane des Lutins est en tiges d'épiation.

Voilà tout de même Calliope qui commence une nouvelle vie. J'avoue ne pas savoir si ce type de consolidation offre des garanties de solidité pour le reste de sa vie, mais c'est déjà un miracle qu'il en soit ainsi.

Lève-toi et marche!

Voilà une petite brebis redevenue un mouton à quatre pattes.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Soins
commenter cet article

commentaires

Lucine 08/06/2016 16:05

Tant mieux car c'est une très jolie agnelle, j'espère qu'elle va pouvoir gambader avec le reste de la classe biberon !

dominique morzynski 08/06/2016 22:25

elle vit tout à fait normalement; la boiterie se devine à peine, pour qui sait le handicap.

Manalia 07/06/2016 11:35

Bravo petite Calliope pour ton courage ! Et bravo au Berger ! ...
Longue vie sereine à cette petite !

dominique morzynski 07/06/2016 11:59

merci
la vie lui est déjà belle, cela devrait continuer...le berger y veille.

sophie 07/06/2016 10:07

je suis ravie d'avoir de bonnes nouvelles de Calliope ! Merci pour votre blog si instructif.

dominique morzynski 07/06/2016 10:58

merci à vous c'est gentil!

marie christine 07/06/2016 09:15

félicitations autant au berger qu'à Calliope qui a voulu faire plaisir à son papounet en guérissant ; ouf en voilà une jolie brebis ! au fait vous savez qu'en pharmacie il existe pour les humains des genouillères de contention de toutes les marques et pour tous les gabarits : adultes, enfants, etc : j'en porte une pour m'éviter ce qui est arrivé à Calliope..je protège mon tibia d'une possible fracture en portant cette genouillère : comment les vétos n'ont pas demandé aux entreprises de fabriquer pareil matériel pour les bêtes ? la genouillère se maintient avec deux velcros et de chaque côté la mienne a une tige en fer pour éviter que les os ne se déboitent (horrible douleur survenue plusieurs fois l'an dernier) ; je comprends d'autant le drame qui est arrivé à la pauvre Calliope et suis admirative de la façon dont le berger a procédé. (la genouillère a quelque chose de bien utile : elle a une fente à l'arrière pour permettre à l'articulation de continuer à bouger, ne pas se rigidifier sinon l'articulation resterait raide et finalement se replierait et on finirait pas avoir une jambe plus courte que l'autre. Le velcro s'achète au mètre, peut être qu'en prévoyant "une genouillère", pour brebis, vous seriez paré au cas où...un cas semblable se reproduirait ? En tout cas nous sommes heureux pour la belle guérison de votre brebis.

dominique morzynski 07/06/2016 11:02

merci pour ces infos, je vais me renseigner. déjà dans ma petite tête je réfléchissais à faire moulage dans une mousse rigide ou autre matériau léger... mais s'il y a mieux, j'opterai pour l'avenir.
bonne santé dans vos soucis!

latha 06/06/2016 23:32

BravOOOO à Vous Mr le Berger et à votre pugnacité......voila Calliope qui va galoper euh..... gambader !
merci infiniment pour votre blog que je dévore avec plaisir.

dominique morzynski 06/06/2016 23:44

merci
c'est vrai que cela se termine bien.
Merci pour vos visites sur le blog des lutins, à consommer sans modération!