Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 13:57

La "lutte", période durant laquelle les béliers fécondent les brebis, est autorisée depuis le 15 octobre chez les Lutins.

 

En résulte l'éclatement des deux groupes, mâle et femelle, en lots d'accouplement calculé pour réaliser les mariages les plus judicieux afin de tenter d'atteindre les objectifs du berger, tout en connaissant la paternité de chaque future naissance.

Boudchou et ses Lutines

Boudchou et ses Lutines

Golas et les siennes

Golas et les siennes

Hobbit et ses femelles.

Hobbit et ses femelles.

Hubot et ses brebis.

Hubot et ses brebis.

Hercule et ses amoureuses.

Hercule et ses amoureuses.

Champi et ses belles.

Champi et ses belles.

Aucun accouplement de mâle blanc avec une femelle blanche dans ces lots.

C'est voulu.

Cette précaution permet d'équilibrer, dans le sens des probabilités, les naissances blanches ou noires (ou autres), d'obtenir, s'ils s'avèrent blancs, des jeunes blancs hétérozygotes (c'est à dire blancs sous l'effet d'un seul parent) et non des jeunes blancs qui pourraient être homozygotes (c'est à dire blancs de par leurs deux parents), ce qui, dans le cas de ces derniers, les amènerait à ne donner à leur tour, toute leur vie, uniquement des agneaux blancs.

A noter que chez les Lutins, tous les Ouessant blancs adultes sont eux-mêmes hétérozygotes, ce qui assure de pouvoir travailler ainsi.

Cela évite également que le troupeau se retrouve submergé par la coloration blanche (dominante génétiquement sur les autres colorations).

Cela permet de connaître plus facilement le génotype coloration de chaque naissance.

De plus les mariages entre colorations permettent d'assurer un brassage génétique de la plus haute importance (au-delà de la richesse coloration) pour éviter une endogamie (forte consanguinité et alors appauvrissement du patrimoine) qui, en cherchant la ségrégation, se dessinerait, parallèlement à la construction de populations de plus en plus divergentes autant dans leur génotype que leur phénotype.

Maintenant être un Ouessant blanc homozygote n'est pas une tare en soi, mais simplement, pour les raisons évoquées précédemment, ce type d'ovin est évité chez les Lutins.

De leur côté, les jeunes et vieilles brebis à qui j'évite une gestation...

De leur côté, les jeunes et vieilles brebis à qui j'évite une gestation...

... n'omettent pas en journée de rendre une petite visite au mâle du lot de reproduction le plus proche.

... n'omettent pas en journée de rendre une petite visite au mâle du lot de reproduction le plus proche.

Enfin, les béliers qui ne sailliront pas cette année n'en sont pas pour autant malheureux dans leur enclos.

Enfin, les béliers qui ne sailliront pas cette année n'en sont pas pour autant malheureux dans leur enclos.

Avec huit groupes d'animaux à gérer, l'automne est toujours une période un peu lourde côté travail.

Vivement Avril pour le bonheur de tous, quand le troupeau des Lutins ne fera plus qu'un à nouveau!

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Reproduction
commenter cet article

commentaires