Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 17:53

L'heure était venue de faire un petit bilan sur l'identification mise en place en mon troupeau depuis un an et je m'apprêtais à écrire qu'après les gros soucis de l'an dernier, le bilan était assez positif puisque sur environ 70 Ouessant adultes bouclés, un seul avait subi un arrachage complet du pendentif et de l'oreille par accident. Un seulement mais toujours un de trop...

Ben oui forcément!

Mais voilà, il y a une semaine, j'ai remarqué un souci sur une des oreilles d'un de mes béliers bouclé agneau il y a un an.

Pour lui pas de problème depuis un an, jusque là. Mais dernièrement j'ai noté une nécrose sur l'oreille gauche autour de l'axe de perforation de la boucle. Nécrose qui avait dégradé les tissus très largement autour de cet axe avec une sévère infection donc, puisque j'en ai sorti une belle noisette de pus. (Probablement une petite blessure et de là infection par cette période estivale)

J'ai choisi de ne pas sectionner la boucle tout en mettant l'animal sous antibiotiques et anti-inflammatoires pendant plusieurs jours et tout en désinfectant localement avec un produit aidant à la cicatrisation.

Malheureusement, comme on le note sur la photo, malgré le traitement, je pense devoir me résoudre à couper la boucle pour en débarrasser l'animal afin que l'oreille cicatrise au mieux et retrouve un aspect normal.

Quand on sait que si je veux commander une boucle de remplacement à l'identique pour être en règle et la poser sur ce bélier une fois guéri, bien que le pendentif en lui-même soit de somme modique, il me faudra par contre compter 9 euros hors taxe d'envoi et 30 euros de frais de gestion du dossier quel que soit le nombre de boucles commandées !!!!

(J'ai commandé dernièrement une centaine de paires de boucles neuves pour 150 euros. Pratiquement le tiers de ce coût est représenté par ces frais annexes. Pour moi cela représente au moins trois saisons d'agnelage, mais imaginons l'hésitation de l'éleveur qui a deux naissances par an, à mettre ses animaux en règle.)

Non seulement on ne peut que constater une fois encore que toute identification auriculaire demeure inadaptée pour nos ovins, mais dans le même temps on ne peut qu'être scandalisé par les coûts qu'engendre cette inadaptation chez les petits éleveurs. Ce n'est pas ainsi que l'on incitera les particuliers, éleveurs amateurs, à se mettre en règle. En conséquence, majoritairement, nombreux sont ceux qui n'ont jamais bouclé leurs animaux ou ne les bouclant plus.

A qui la faute?

Aussi longtemps qu'une identification sous cutanée ne sera pas mise en place et autorisée chez le Ouessant assuré le plus souvent d'une vie longue et terminant assez rarement à l'abattoir (le pâturon à la patte dont certains rêvent créant d'autres soucis de mycoses et autres lésions), on assistera à ce triste spectacle et de nombreux éleveurs se mettront encore longtemps hors la loi, ces derniers n'étant d'ailleurs ni pour se compliquer la vie le plus souvent pour quelques moutons possédés, ni pour mutiler leurs animaux, ni pour dépenser des mille et des cents pour le plaisir de quelques Ouessant sur leur pelouse ou dans leur verger.

A qui la faute?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Soins
commenter cet article

commentaires

Lucine 01/08/2017 15:36

Voila... Tout est dit... Une administration autiste. Et un jour, un programme hyper coûteux pour relancer le Ouessant aux frais du contribuable, d'où seront une fois de plus évincés les amateurs.

dominique morzynski 01/08/2017 16:46

Comme tu dis: "Tout est dit" et malheureusement "dit et redit" car ce n'est pas la première fois que j'évoque ce souci, sans trop parler jusque là de l'aspect financier il est vrai....

DONZE 30/07/2017 22:49

Bonjour
voici mon expérience en matière de boucles dans mon troupeau de Ouessant.
1 brebis que j ai acheté avec les boucle triangle pas d’arrachage pas de problème.
1 brebis 1 agnelle et 1 agneau que j'ai acheté non bouclé en Juin 2016

le temps de faire les formalités et de recuperer le matériel pour l'identification (livré en Janvier 2017) je décide d'attendre les éventuelles mise as pour poser les boucles. C'est un acte que je trouve brutal et certainement très stressant pour l'animal.

Pour le bélier pose a environ 1 an pas de problème

Pour l’antenaise arrachage de la première boucle à J+3 et perte par rotation de la seconde à J+14 !!!!
ce sont des boucles Chevillot pour ovin de petite taille.
Pour memoire :
L'axe perforateur mesure 6mm
l'espacement entre les deux éléments de la boucle une foi posé mesure 10 mm
la plus petite des languette mesure
l'oreille d'un Ouessant d'1 an n'est épaisse que de 3 mm à l'endroit ou on pose la boucle (mesure prise sur deux oreille d’Ouessant d'1 an a l'aide d'une pince à plis cutané habituellement destiné à mesurer l’épaisseur du tissus adipeux chez l'humain)
un simple dessin sur du papier millimétré met en evidence que cette boucle ne peut pas tenir. La mobilité qui resulte des proportions vas entraîner les déchirures et/ou l'agrandissement de l'orifice d’où la perte et les problèmes de cicatrisation.
J'ai retrouvé une des boucles dans le parc elle à été perdu au pieds du grillage mitoyen avec les poules… donc grillage à petit losanges… pas de passage de tête dans du grillage mouton…..

Je viens d'acheter (à un petit éleveur membre du GEMO) un bélier ce dernier est bouclé avec le même type de boucle que les Lutins je vais voir à l'usage….
En ce qui concerne mes moutons je vais devoir ré-boucler avec ce modèle qui semble moins mauvais.
Je reste toutefois persuadé que l'implant sous cutané (puce électronique) est le seul moyen d'identification pour nos protégés…. Io existe des modèles pour les cochon d'inde !!!!!!

Cordialement

JJ DONZE
Ps Merci pour les reponses toujours précises

dominique morzynski 31/07/2017 13:17

Bonjour
Merci une fois encore pour votre témoignage et vos précisions.
Oui les boucles que j'utilise semblent moins mauvaises que d'autres mais comme je le souligne, cela demeure un système d'identification auriculaire, donc externe, et de là les divers soucis que j'expose, arrachage et infection, ne sont donc pas totalement écartés, loin de là.
D'un point de vue purement technique, il est évident qu'une identification non externe éviterait ces soucis tout en étant pérenne et difficilement falsifiable... sans parler du ridicule enlaidissement que représente toute quincaillerie sur le plus beau mouton du monde!!!
Je vous souhaite réussite avec vos nouveaux pendentifs.