Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 13:45

L'été est la période durant laquelle les animaux peuvent être aisément observés dans leur construction, nouvelle ou se poursuivant, que les Ouessant soient jeunes ou moins jeunes.

Largesse d'esprit et largesse patrimoniale.

Voilà une antenaise qui suite à la tonte exprime déjà en nouvelle toison un début de canitie évidente.

Phénomène apparaissant habituellement à deux ou trois ans au plus tôt en mon troupeau sur certains Ouessant noirs, cette expression dès l'âge d'un an ici ne pouvait qu'attirer mon attention.

Largesse d'esprit et largesse patrimoniale.

Antenaise blanche, celle-ci porte encore une jolie queue de renard rousse, vestige des zones "tan" (bronzées) qu'elle exprimait en toison juvénile blanche marquée de roux.

Largesse d'esprit et largesse patrimoniale.

On aperçoit mieux encore cette coloration caudale qui va tendre à disparaître avec l'âge (malheureusement!).

Dans cette position, s'observe bien la légère marque noire de faible étendue sur le pied gauche de cette Ouessantine. Ce genre de phénomène, plus ou moins courant selon les souches Ouessant, peut s'exprimer en d'autres endroits du corps et sur une surface parfois bien plus grande. Ce n'est pas un défaut, ni une tare, simplement un phénomène du possible qui ne fait pas moins un Ouessant du mouton exprimant cette particularité et qui n'amoindrit en rien les qualités d'un "bon et beau" spécimen s'il en est, y compris en reproduction. 

Largesse d'esprit et largesse patrimoniale.

Cette autre antenaise n'a toujours pas perdu sa marque frontale juvénile blanche, comme l'expriment certains agneaux.

Elles sont d'ailleurs deux ou trois antenaises, issues d'un même mâle extérieur au troupeau des Lutins, à exprimer ce caractère plus ou moins marqué qui semble vouloir perdurer à l'âge adulte (...à vérifier). Insolite chez les Lutins, mais il faut souligner qu'il n'est pas rare cependant que cette marque claire persiste plus régulièrement sur le front des Ouessant noirs "faded" (décolorés).

Là encore, ni un défaut ni une tare, simplement un phénomène du possible lié à la richesse du paysage génétique transporté par certains individus, certaines lignées ou souches, d'autant quand, comme ici, elles n'ont subi aucun métissage ces quarante dernières années depuis que le Ouessantin est arrivé sur le devant de la scène.

Largesse d'esprit et largesse patrimoniale.

Je demeure attentif à l'évolution de la fille de cette brebis précédente. La petite aura-t-elle hérité de caractère similaire?

On comprend par ces quelques exemples l'importance de la conservation de la diversité quand cela ne touche en conséquence  aucun point vital et que loin du risque de tomber dans une standardisation caricaturale du Ouessant (qui heureusement touche assez peu d'éleveurs), il importe au contraire de s'appliquer à conserver afin de ne pas réduire la diversité.

Il faut sans cesse songer qu'en voulant éliminer un caractère jugé indésirable par simple principe sans fondement, c'est en réalité, associé à ce caractère, tout un paysage génétique (à divers niveaux) invisible à nos yeux qui se trouve jeté. Et si tout le monde jette, le risque de perdre pour toujours plane.

Aussi chez les Lutins, les Ouessant blancs comme ci ou noirs comme ça...et les autres oeuvrent à la conservation du patrimoine du Ouessantin de type ancien mais continental qui nous est parvenu.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Sélection
commenter cet article

commentaires