Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 23:29
Une fin compliquée

Une fin compliquée pour Phaeo.

Cette vieille petite brebis fut gestante durant l'été puis allaitante ces trois derniers mois.

Elle s'en est bien sortie.

Mais voilà que la dentition restante est à présent bien usée pour pouvoir correctement ruminer.

Par là-dessus, la toison a à présent un faible pouvoir de pousse face à l'hiver.

Mais le plus inquiétant encore, c'est que la voilà en difficulté pour se déplacer. Avec l'âge, les articulations des dernières phalanges, au niveau des onglons, sont déformées et gonflées.

Cette brebis a toujours été un cas particulier concernant la pousse de corne de ses sabots. Normalement, un parage au printemps puis un autre à l'automne suffisent pour entretenir les onglons d'un Ouessant. Il en fut ainsi pour elle plusieurs années malgré une morphologie d'onglon assez en longueur, mais au fil du temps, ce furent trois, puis quatre, puis cinq ... six interventions par an qui furent nécessaires tant la pousse était devenue rapide et importante. Phaeo, une Ouessant à corne!

Tout cela a joué sur ses articulations, surtout postérieures.

Je viens de tenter ce qui sera sans doute le dernier parage pour me rendre compte si cela lui redonne plus de confort et surtout de mobilité.

J'en doute et en considérant tous les éléments exposés, je crains devoir prendre d'ici peu la meilleure décision qui s'impose si aucune amélioration globale n'est envisageable. Toujours difficile, mais dans le même temps, une satisfaction d'être là pour elle dans l'ultime aide. 

Sur ce point de la pousse de la corne et du souci d'articulations, Phaeo est un cas unique en 25 ans d'élevage.

Partager cet article
Repost0

commentaires

ChristineL. 22/01/2021 10:25

Phaeo la belle, ma préférée, mais je me répète.
Je possède un troupeau vieillissant et il est vrai que parfois la décision ultime nous est imposée selon l'état de l'animal et qu'il nous est très difficile de les laisser souffrir. En cette fin d'année, j'ai perdu 2 béliers et 1 brebis que j'ai du faire euthanasier.
Il est bien de rappeler qu'il n'y a pas que des joies dans l'élevage et qu'il faut avoir le coeur bien accroché pour faire face aux départ de nos animaux.

dominique morzynski 22/01/2021 10:38

En rapport à Phaeo, j'avais pensé à vous et votre commentaire sur cette brebis.
Il y a effectivement des séries selon l'âge de certaines générations. C'est toujours un vide et un coup mais bien souvent le fait de savoir que c'est mieux ainsi permet de ne garder ensuite que les bons souvenirs.

Lucine 19/01/2021 21:05

Ma " petite gourmande " arrive également au bout de ses forces et de son âge. Toutefois, même si elle s'isole de plus en plus du troupeau, elle semble heureuse de vivre, donc, j'attends, comme vous, le moment où il faudra intervenir pour qu'elle parte en douceur. Personnellement, c'est une euthanasie chez le véto que j'ai choisi pour mes toutes vieilles, le geste le plus doux pour moi, vu que je reste avec elles jusqu'au bout.

dominique morzynski 19/01/2021 22:37

Parfois il y a des soupçonnées condamnées qui au final dégringolent moins vite que prévu et vivent encore des mois. j'espère qu'il en sera ainsi pour la "petite gourmande". Ma Eponyme a pratiquement fait un an de plus que j'imaginais, il y a deux ans.

melanie 18/01/2021 18:30

Je suis désolée pour le berger de lire ses lignes ...

Étant dans le même cas depuis quelques semaines avec ma doyenne Flash.
Qui ne suis plus vraiment le troupeau , commence a devenir aveugle ,voir même peut être sourde , et présentant des douleurs avec le dos courbé .
Je surveille et comme toi interviendrai si besoin et manque de joie de vivre
c'est notre travail de bon maitre même si c'est le pire dans l’élevage ...

dominique morzynski 18/01/2021 19:00

eh oui! c'est ce que ne mesurent pas les nouveaux éleveurs qui n'ont pas encore de vieux animaux, il faut gérer leur fin et ne pas les laisser finir à l'agonie après des souffrances bien trop longues...
pour Phaeo c'est fini; elle ne pouvait plus suivre les autres, se retrouvait à vivre seule avec même des difficultés pour se coucher et trouver position confortable... Ce soir donc son calvaire a pris fin. C'était l'unique ultime aide à lui apporter...
L'essentiel est qu'ils aient bien vécu et qu'ils ne soient pas abandonnés pour leur fin... Bon courage avec Flash!