Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 08:28

Dernièrement un visiteur remarquait la variabilité de structure des toisons parmi les animaux de mon troupeau.

En effet, selon les lignées, on peut retrouver un caractère codant plus qu'un autre à ce niveau au fil des générations.

Cette diversité est une bonne chose, enrichissant comme sur d'autres points ce qui constitue une population ovine.

Il serait dommageable de vouloir axer le travail de sélection vers une forme précise standardisée de toison. Le Ouessant de forme ancienne doit demeurer ce qui en fait une spécificité, un type ovin primitif issu de pratiques d'élevage familiales d'antan, avec toute la variabilité que cela engendre. C'est cela un travail de sauvegarde de la richesse du Ouessant du passé. 

Les mêmes

Ces deux là sont assurément les deux mêmes. Telle mère, telle fille!

Dame Hersent, brebis "noire" à la fibre décolorée par les agressions extérieures (pluie, soleil) et un phénomène de canitie avec l'âge, le tout donnant un aspect grisâtre argenté mêlé de brunissement.

Peluche, agnelle "blanche" d'environ huit mois.

Les similitudes d'allure vont jusque dans leur construction physique, ce que révèlera la tonte dans quelques semaines.

Au risque de me répéter, mais cela ne devrait pas déranger ceux qui s'intéressent au Ouessant, ces caractères bien transmis proviennent initialement d'un bélier noir extérieur introduit dans ma troupe en 2003 (Ocelot de l'élevage Delorme) présentant cette certaine longueur et une toison particulière, puis de ses descendants, la noire Promesse des Lutins ou encore le blanc Golas des Lutins qui avaient également hérité de cet aspect.

Ocelot sur ses vieux jours, qui est bien de coloration Non agouti sur base noire, l'éclaircissement du museau étant au phénomène de vieillissement.

Ocelot sur ses vieux jours, qui est bien de coloration Non agouti sur base noire, l'éclaircissement du museau étant au phénomène de vieillissement.

Golas

Golas

Il est intéressant et étonnant que dix huit ans après l'introduction d'Ocelot, caractères morphologiques et de toison s'expriment encore chez la jeune Peluche malgré les divers croisements avec d'autres lignées sur plusieurs générations dans ses ascendants.

Ce phénomène de caractères particulièrement codants est observable pour d'autres aspects du morphotype, comme je le constate pour diverses souches et lignées présentes depuis vingt cinq ans dans la construction du troupeau des Lutins.

Ainsi pour l'éleveur branché, il est possible de deviner dans un animal tel ou tel ancêtre et divers liens familiaux, en bref les influences, même en dehors des Ouessant de son propre troupeau.

Partager cet article
Repost0

commentaires