Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 19:38

 

Certes la position du mouton peut influer sur son apparence, cependant, en passant du temps à observer son Ouessant, on en découvrira les tendances morphologiques.

 

Quelques exemples pris dans la bande des Lutins permettent de comprendre les diversités de physiques qui peuvent exister et  de découvrir les petites différences qui font qu'un animal est unique.

 

Dans cette série de photos, on ne regadera que les lignes de dos, sujet de cet article. Il n'est pas question pour moi de décrire chaque animal dans sa totalité.

 

août 11 060 

Voici pour faire le lien avec l'article précédent, la brebis qui y était présentée Apprécier un Ouessant (2) .

Pour ne parler que de la ligne du dos, rapidement, je rappelle qu' elle se caractérise par une tendance à l'horizontalité mais avec un garrot fortement marqué suivi d'une cassure  et d'un dos bombé.

 

 

août 11 099

 

Une belle horizontalité avec une colonne qui tend à être rectiligne chez Neige.

 

 

 

août 11 102

 

 Horizontalité sans garrot marqué, mais avec un milieu de dos légèrement bombé, chez Biche.

 

 

août 11 101

 

 Là aussi absence de cassure derrière le garrot, et un dos bien rectiligne mais faiblement plongeant chez Io (à noter que cette brebis va se construire un an encore et que ce dernier point devrait disparaître, car il s'est déjà bien amélioré depuis sa jeunesse jusqu' à maintenant deux ans).

 

 

août 11 130

 

 Chez Castille, dos légèrement convexe avec ligne plongeante au niveau des antérieurs.

(Bonne tenue encore pour cette brebis de douze ans).

 

 

août 11 128

 

Allure horizontale mais avec un dos légèrement creusé (impression faussement accentuée par une repousse de laine hirsute déjà importante)... à cause d'un embonpoint naturel au niveau du tronc chez Désirée.

 

 

Six portraits différents, en ce qui concerne le dos de ces brebis Ouessant de chez les Lutins. Autant de moutons, autant de portraits...faîtes l'expérience. Un premier réflexe donc à acquérir quand on regarde un animal... observer la ligne vertébrale qui contribue grandement à définir l'allure .

 

Ces types de particularités physiques influent comme bien d'autres caractères (à découvrir au fil des articles) sur la forme de Ouessant que l'on construit dans son élevage. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Sélection
commenter cet article

commentaires

Thomas SZABO 06/09/2011 23:40


Je n'ai jamais tant observé mes Ouessant que depuis que je suis lecteur assidu de ton blog. Je ne sais pas si mon regard s'est affiné, aiguisé au contact de tes écrits...Mais, je me sens beaucoup
plus critique à l'égard de mes moutons. Telle brebis est résolument trop haute, comparée aux lutins, telle autre a des aplombs terriblement défaillants... Mais, celle-ci n'est vraiment pas mal...Ce
cornage est défaillant, trop rentré... Celui-ci a une belle ampleur... Beaucoup de détails, qui ne retenaient pas mon attention, me sautent aujourd'hui aux yeux... Les queues, les dos, les toisons,
la corpulence, la taille aussi bien sûr!!! Autre regard et, tout doucement, meilleure connaissance de mon troupeau. Auparavant, j'avais des moutons indéfinis... Aujourd'hui, je suis plus à l'aise
pour les différencier, les reconnaître même. Il est vrai que les différentes couleurs du troupeau facilitent en partie la tâche... Mais, le fait d'être plus présent, de passer plus de temps auprès
d'eux, de les voir de plus près n'est pas étranger à cette meilleure connaissance des membres de la troupe!!!
J'avais été épaté par ta facilité à reconnaître chaque animal de ton troupeau. Cela me semblait quasiment impossible... Mais, je comprends mieux aujourd'hui l'importance du regard.


dominique morzynski 07/09/2011 12:34



Sois le bienvenu au club!


Effectivement, les moutons sont comme les humains, il n'y en a pas deux identiques.


Par contre, je mets en garde sur le danger à vouloir comparer ses animaux aux miens (les analyser oui, les comparer non). Ces derniers ne sont pas forcément une référence même si globalement ils
ne me déplaisent pas et que certains sont primés. Je tiens à montrer qu'une certaine diversité existe (heureusement) dans mon troupeau et que ce ne sont que mes Ouessant. Le pire qui puisse
arriver à nos moutons serait qu'ils sortent du même moule.


Cependant, avec le temps, tout éleveur impose sa griffe dans sa troupe de par les sujets qu'il a acquis, puis par ses choix des reproducteurs et ses goûts dans son appréciation de ses moutons.


Ces articles ne sont là que pour construire le regard. De plus on ne peut partager son enthousiasme et sa passion que si l'autre a les connaissances et cette finesse de l'oeil qui permet
de  voir non pas un mouton mais, quel mouton.


Bien que je ne sois pas un passionné d'oenologie, je prends souvent ce domaine en exemple pour être plus explicite. Un verre de vin (rouge, blanc et autres) est bien d'autres choses encore que du
vin dans un verre pour celui qui sait le décrypter...


Pour le Ouessant par contre, à observer sans modération...(à consommer n'étant pas mon plaisir évidemment).