Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 22:01

 

Sur le même principe que dans les autres catégories... 

 

 

concours 10 075

 

 ...le jury extirpe du lot des concurrentes les animaux qui ont attiré son regard.

 

concours 10 077

 

 Au premier plan, Prunelle des Lutins a eu cette chance.

 Au passage, jolie frimousse que nous montre la troisième brebis à l'attache. Si j'étais bélier, je craquerais.

 

concours 10 079

 

Toujours difficile de photographier les animaux finalement primés. Seule le second prix nous montre un peu de sa silhouette. Prunelle quant à elle est restée sur la touche (sa toison brunissante tondue de longue date aura-t-elle joué en sa défaveur? ou un autre caractère? ) Ce n'est pas grave. Le jury reste seul juge et il faut savoir perdre de peu.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans concours 2010
commenter cet article

commentaires

Lucine Jégat 17/09/2010 15:31


Bonjour, cette histoire de couleur, c'est quand même un peu ennuyeux... Je suis d'accord avec vous pour penser que le noir brillant est une des nuances du Ouessant, mais que les autres teintes ont
droit de cité également. Vous vous rappelez dans la catégorie des béliers noirs, les tergiversations sur la teinte finale du bélier non tondu ? ( ou depuis plus longtemps ) A trop vouloir cantonner
les animaux dans une seule couleur uniforme, on va finir par réduire la race à une peau de chagrin. Et je ne m'explique pas comment, si le Ouessant ne peut être que noir ou blanc ( et encore, pas
n'importe quel blanc... ) , d'autres couleurs peuvent apparaître chez des éleveurs qui n'ont jamais " fauté "... Cet eugénisme me semble d'assez mauvais aloi et ne joue pas en faveur de la
préservation de la race avec toute sa diversité, puisqu'il faut admettre que les canons déterminés l'ont été à un instant T et par une poignée de personnes, ce qui est quand même un peu réducteur à
mon goût... Il serait sans doute possible de faire évoluer les choses maintenant qu'on a un certain recul par rapport aux constatations des débuts.
Comme vous dites, il faut savoir perdre dans un jeu, mais les dés de celui-ci me semblent un peu pipés... Qu'en serait-il si on présentait les moutons en concours non tondus ??? Certains de ceux
qui ont gagné un prix auraient sans doute été écartés d'office...


dominique morzynski 17/09/2010 23:28



Bonjour Lucine,


Le noir brillant est lié en partie au fait que ces animaux se trouvaient avoir été tondus à la date limite fixée par rapport à ce concours, alors que d'autres, dont les miens, l'étaient
depuis presque trois mois d'où nuances (normales) dans la laine et décolorations par le soleil.


Vous me faites découvrir les tergiversations sur le bélier noir (sans doute pris à tort pour un gris ou un noir non acceptable) car j'étais bien trop occupé à aller et venir avec mes animaux.


Je pense que le standard sera amené à évoluer quand une prise de conscience s'amorcera devant la richesse que représente la diversité de nuances dans une toison et également quand
seront perçues et comprises les possibilités génétiques chez le mouton et le Ouessant en particulier. Les choses mettent parfois plus de temps qu'on pourrait le penser mais une chose est
certaine, le monde du Ouessant avance. Nous sommes quelques uns à éveiller parfois des questionnements qui ouvrent vers la réflexion...


Pour revenir au standard, je serais presque tenté de dire que fort heureusement sur certains points (malheureusement sur d'autres) peu de monde le prend en considération. Ensuite il n'y
a pas deux personnes qui en comprendront la même chose car des mots ne restent que des mots derrière lesquels  chacun a son interprètation. Il n'y a guère qu'en concours, et je le
comprends, que l'on se doit de s'y référer. Cela concerne peu de temps, peu de monde et peu d'animaux. Les éleveurs en concours doivent l'accepter un instant, ce que je fais. Je ne me pose pas la
question de savoir si d'autres prix étaient accessibles si mes moutons avaient été tondus plus tard.


Mon regard personnel, sans remettre en cause un seul instant les choix du jury, fait que je ne voudrais pas de certains animaux primés dans mon troupeau alors que j'en accueillerais d'autres
restés sur la touche à bras ouverts. Question de goût et orientations d'élevage. Mais cela n'est que mon affaire.


Ensuite, oui le standard doit évoluer et être revu en fonction des connaissances nouvelles, d'une certaine cohérence et réflexion à ouvrir. Ce standard a été remanié déjà plusieurs fois et le
sera encore j'en suis certain. Je suis entièrement d'accord avec vous.