Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 18:36

 

Elaphe, photographié aujourd'hui même, a maintenant 2 ans et 8 mois. 

 

 

déc 10 102

 

 Un bien bel animal avec une allure mouflon.

 

déc 10 103

 

 Photographié comme je conseille de ne pas le faire, c'est à dire n'étant pas à son niveau. Ce qui écrase l'animal. Photographiant par dessus la barrière, je fus contraint de ne pas respecter cette règle de prise de vue... Il n'en reste pas moins Monseigneur Elaphe.

 

déc 10 109

 

 Son port de tête naturel en fait bien une altesse. Dernières vues et derniers contacts avec son Altesse qui, suite à l'annonce passée il y a quelques jours sur ce blog, va quitter définitivement les Lutins.

N'ayant plus à l'utiliser dans les dix années qu'il lui reste à vivre, autant qu'il fasse des heureux.

 

déc 10 105

 

Un cornage d'exception comme je le souhaiterais pour tous mes béliers. Epaisseur, section, stries de croissance, bon enroulement, envergure sans excès, pas de divergence....Un cornage qui va encore pousser ce printemps... Un cornage comme j'ai bien conscience que je n'en retrouverai plus jamais sans doute. Mais ainsi va l'élevage et l'obligation de se séparer d'animaux de temps à autre, les parcs n'étant pas extensibles...

Je n'ai plus qu'à souhaiter que ses qualités réapparaissent un jour chez les Lutins grâce aux gènes qu'il a laissés dans certains animaux du troupeau.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Croissance
commenter cet article

commentaires

marguerite 01/01/2011 19:05


il semblerait que le cornage d'Elaphe , pour vous , se rapproche de la perfection , alors j'aimerais avoir une précision au sujet d'un détail :
le bout des oreilles touchent elles les cornes lors de leurs mouvements ?
et si votre réponse est non , ce caractère est il évident dès les premiers mois ?
l'orientation de la base des cornes est elle définitive ou bien varie t elle avec la croissance ?


dominique morzynski 02/01/2011 11:43



C'est pour moi une sorte de perfection si on se réfère à deux choses. Le standard sur beaucoup de points dont celui que vous exprimez ensuite, le bon écartement par rapport au crâne. Ensuite, le
pour moi, comme vous dîtes, intervient, puisqu'au delà de ce standard chacun a sa conception d'un cornage qui lui flatte l'oeil. Le pour moi va dans le sens de mon intérêt pour des cornages
primitifs proches de leurs formes originelles. Remarque importante, dans la Nature, au sein d'une même espèce, les cornages diffèrent plus ou moins, pouvant également être déficients ou
aberrants. Pour ces animaux "sauvages" ces caractères, quand ils sont génétiques, se trouvent éliminés si ces sujets ne trouvent pas la possibilité de se reproduire ou sont dominés par des mâles
autrement pourvus en cornage.


Dans nos élevages, c'est "la mode" associée au ticket "autorisation de s'accoupler" qui oeuvre.


Dans les populations de mouflons chassées, le tir sélectif et la recherche de trophées interviennent également sur le "paysage des cornages".


Pour revenir à Elaphe, non les oreilles ne touchent pas les cornes pour plusieurs raisons, d'ailleurs difficiles à trouver associées chez le Ouessant. A sa base la projection vers le haut est
présente, tout en y associant une projection arrière conséquente mais également latérale évidente (sans excès). Ensuite vient la structure de la corne même: section, épaisseur (on remarquera qu'à
la base les deux pivots se touchent), anneaux de croissance...Puis encore arrive le sujet du rayon d'enroulement (qui doit être suffisant) et enfin l'intensité du "vrillage" (je ne sais pas
comment dire pour être plus explicite) de la corne autour de l'axe central (à imaginer) d'orientation du cornage.


Je ne peux pas vous dire qu'il y une orientation définitive car cela induirait que le cornage va pousser de la même façon sur toute la croissance. Il y a plus une projection définitive mais
ensuite on se rend compte que le rayon de courbure peut évoluer. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer la croissance des cornes de ses agneaux. Certains commencent par former une sorte de
crochet. Mais parmi ceux- ci on en voit dont le rayon de courbure va s'agrandir durant la pousse (cas Golas par exemple pour vous situer).  Si on regarde Elaphe jeune, on aurait pu craindre
à l'inverse que la corne ne se coube pas assez. Donc, la coubure évolue durant la croissance mais la projection (hauteur et écartement de base non).  


Tout cela mériterait des images plus que des mots et je m'y emploierai pour être plus explicite, bien que ne prétendant pas détenir une vérité absolue. Comme en toute chose il faut rester modeste
mais faire profiter de ses observations. Un article à construire dans mon blog dès que je peux.


Pour finir, je dirais qu'Elaphe est une perfection de cornage parmi d'autres pour moi, mais que j'apprécie à sa façon un cornage Golas car je tiens à rappeler que notre mouflon de Corse présente
sur une longue période de sa vie un cornage habituellement convergent, une légère divergence des pointes ne se présentant que sur les sujets qui ont la chance de devenir très vieux. 



Philippe CHANTEPIE 01/01/2011 18:47


Bonne année à tous et bonne saison d'élevage.
Je suis le nouveau berger d'Elaphe, oui Marguerite c'est une petite merveille. Je vais tous les jours sur le blog de Dominique pour lire ses nouveaux articles et quand j'ai vu qu'Elaphe était à
vendre je n'ai pas réfléchi longtemps. Je donnerai régulièrement des nouvelles et des photos d'Elaphe à Dominique qui transmettra, ainsi vous pourrez suivre son évolution plus longtemps.


dominique morzynski 01/01/2011 19:00



C'est effectivement une bonne idée, Philippe, car le cornage va encore grandir cette année...et peu par la suite, mais avoir son évolution sur une vie (si le blog dure aussi longtems que lui) est
intéressant puisqu'il est suivi depuis ses trois mois.



marguerite 31/12/2010 00:07


vous avez raison , j'ai un à priori à l'encontre de cette origine hollandaise , aucune expérience personnelle , juste la crainte que cette souche tire la taille de nos petits moutons vers le haut
alors que je recherche l'autre direction .......
et puis je m'aperçois à l'instant qu'il est né chez Madame Lion , le monde des ouessant remarquables est décidemment bien petit , il y aurait peut être eu du cousinage dans mon élevage .
alors le vert s'estompe ..... et la bonne mine revient !!!

il est trés interressant de lier l'agneau de quelques mois avec ses cornes d'une vingtaine de cm , à ce bélier de moins de trois ans avec son cornage si majestueux , c'est quelquechose que vous
pourriez faire de temps en temps pour chaque mâle vieillissant , une rétrospective photographiée de son évolution physique .

belle et fructueuse vie à Monseigneur Elaphe !


dominique morzynski 31/12/2010 19:02



Pour l'idée d'autres suivis d'animaux en photos, béliers comme brebis, c'est déjà prévu dans ma petite tête depuis longtemps mais je ne fais pas le quart de ce que je voudrais sur mon blog.


Curieux ce sentiment que les journées sont bien trop courtes dans tellement de situations...


En tout cas merci d'être intéressée et j'essaierai de répondre à la demande.  



marguerite 30/12/2010 21:31


voilà un article qui va rendre verts de jalousie plus d'un de vos lecteurs , dont moi ...
vous aviez passé une annonce sur ce blog pour vendre cette petite merveille ?


dominique morzynski 30/12/2010 21:45



L'annonce doit être restée deux ou trois jours, puis je l'ai enlevée suite à l'affaire règlée au premier contact, d'ailleurs sérieux.


Je dois bien avouer que je n'ai pas pensé un seul instant à vous, Marguerite, m'étant forgé à l'esprit que vous ne sembliez pas attirée par les souches hollandaises (d'après ce que j'avais
perçu de certains de vos commentaires). Peut-être simple interprétation de ma part. Dommage!