Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 19:52

 

Donner c'est donner, reprendre c'est voler, disait-on quand nous étions enfants.

 

Mais dans le cas présent, reprendre sera peut-être aider... 

 

juillet 11 086

 

Il y a pas mal d'années à présent, j'ai pour ainsi dire donné la vie à Vienetta qui allait la perdre. Petite agnelle gelée, petit mort vivant en hypothermie très avancée suite à sa naissance par une nuit d'avril à moins quatre degrés, la chance voulut que je la trouve au petit matin et que de là je fasse tout pour la sauver. Résurrection après quelques jours de combat, puis des mois de biberon, je lui ai donné le maximum.

Elle devint une brebis solide sans jamais aucun problème malgré ce départ qui faillit être un arrêt pour elle.

 

Mais les années ont passé. Cette brebis n'est pas une doyenne, mais comme chez les humains, l'égalité devant la santé n'existe pas chez les ovins. La vieille dame a bien utilisé ses dents qui sont devenues plus usées que pour d'autres femelles, rendant la rumination trop souvent impossible. La sécheresse n'apportant pas l'herbe verte et haute dont elle aurait besoin, la dénutrition s'installe, particulièrement visible après la tonte.

Mes danses de la pluie n'y faisant rien...la situation météo (il n'a pas réellement plu depuis plus d'un an à présent) m'oblige depuis début juillet à complémenter en granulés tout le troupeau chaque soir, malgré le foin proposé à volonté comme toujours. Pratique hivernale avant l'heure et situation pire qu'en mauvaise saison puisque l'herbe n'existe tout simplement plus sur de vastes surfaces. Cela aide beaucoup Vienetta dans son cas particulier.

Que faire? L'enfermer pour le reste de sa vie, l'isoler et la faire profiter d'un régime spécial lui permettant de la prolonger. C'est une solution, mais ce serait lui ravir le bonheur de la présence des autres, des cavalcades et tout ce qui construit une journée de brebis heureuse de vivre.

Mon choix va dans le sens de ne rien lui ravir pour l'instant...en sachant que dans un temps indéterminé ma seule aide sera de lui prendre ce que je lui avais donné après une nuit froide d'avril...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article

commentaires

Mazhevig 24/01/2012 09:57

bonjour de Bretagne et merci pour votre site. A propos de disette, vous parlez de granulés. De quel genre de granulés s'agit-il? Pour ma part, j'aide mes moutons d'Ouessant, durant l'hiver, avec
une ration journalière de pain et de betteraves en tranches qu'ils apprécient assez. Mais je me demande si des pommes de terres crues serait les bienvenues: pouvez-vous me conseiller? Merci, bonne
journée !

dominique morzynski 24/01/2012 18:11



Bonjour,


 effectivement il existe des granulés type luzerne déshydratée qui conviennent bien en cas de manque de nourriture herbacée et/ou qui complètent bien un foin peu nourrissant. Les granulés
d'engraissement sont davantage destinés aux animaux qui se construisent (jeunes) ou en difficulté mais sont bienvenus pour tous en hiver rude pour des animaux en extérieur. Le commerce propose
également des granulés pour brebis allaitantes (toujours si nécessaire) etc...Quel que soit son choix selon la situation, penser que les animaux peuvent bouder une nouvelle nourriture et qu'il
faut parfois un temps d'accoutumance. Au contraire s'ils en sont friands ne pas donner de trop grandes quantités et toujours augmenter progressivement la dose sur plusieurs jours en
commençant par très peu. Et surveiller la réaction du système digestif...on peut tuer ses moutons en voulant leur bien, sans avoir géré la situation comme dans cette explication et d'autant plus
s'ils ne sont pas vaccinés.


Les betteraves sont appréciées mais les pommes de terre je ne sais pas, j'avoue. Bon élevage.



dominique 16/07/2011 08:15


C'est un triste article.


dominique morzynski 16/07/2011 10:48



Très triste, mais Vienetta n'a pas atteint le point de non-retour, elle va encore profiter du bonheur du vent d'été ou du soleil du matin encore un certain temps. Et moi de sa présence.