Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 17:08

 

Les semaines passent.

 

Les jeunes Lutins ont déjà deux ou trois mois pour les premiers nés. (le petit dernier, un mois)

 

Durant ce temps, la croissance a transformé les agneaux et parfois les colorations de toison ont évolué.

 

 

 

repertoire-12 7597

 

Si les blancs à la naissance sont demeurés blancs Ouate , ....

 

 

 

 repertoire-12 7598

 

l'agneau blanc bronzé à la naissance a bien blanchi Hubot .

 

  repertoire-12 7594

 

Le brun, premier né de la saison, s'est éclairci et ses mèches sont déjà bien décolorées  par les UV  Comme prévisible  

 

 

 repertoire-12 7602

 

    Le noble brun à perruque s'est bien dilué Ah! Quand même!

 

 

 repertoire-12 7603

 

    Du côté des noirs, on brunit sous les UV Dame Hersent  

 

 

 

 repertoire-12 7599

 

    Parfois de manière très localisée Symphorien  

 

 

 repertoire-12 7596

 

    Le noir appelé à devenir gris se décolore Oixant . 

 

 

 

 repertoire-12 7600

 

Le noir agouti gris se précise Dikor  

 

 

 

 

 

 

 Du côté des adultes, les toisons ont bien vieilli sous les UV et autres phénomènes génétiques. Les habits ont un an et vont bientôt passer sous les lames.

 repertoire-12 7604

 

Difficile de reconnaître un mouton noir parfois.

 

 

 

 repertoire-12 7608

 

Surtout quand le noir grisonne.

 

 

 

 repertoire-12 7609

 

Ou encore que ce noir roussit. 

 

 

 

 repertoire-12 7611

 

Pas de difficulté à reconnaître les animaux blancs,...

 

 

 repertoire-12 7612

 

bien que certains bruns sont génétiquement bien décolorés,...

 

 

 repertoire-12 7607

 

et que d'autres de ces bruns subissent également les UV.

 

Difficile pour l'éleveur débutant de s'y retrouver dans tout ce bric à brac et connaître parfois la véritable couleur de son Ouessant.

Mais on se rappellera qu'une fois la tondeuse passée, une grande part de vérité se révèle, bien que des pièges demeurent...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article

commentaires

Louis M. 28/06/2015 21:03

Sur une une des photos,j'aperçois Golas.

dominique morzynski 30/06/2015 22:47

Golas en adulte, oui.

Thomas 12/06/2013 00:03

Je me disais justement, il y a peu, que nous n'avions pas encore eu l'occasion d'avoir un aperçu des agneaux de l'année et de leur évolution. Voilà qui est en partie fait, puisque nous n'avons eu
droit ici, qu'à une partie des effectifs de cette saison d'agnelage...
Dans un troupeau avec des mises bas étalées naturellement, c'est toujours intéressant de voir évoluer des agneaux de différents âges dans un même espace. On peut tenter de faire des projections
quant à la croissance, à l'évolution d'un cornage, à l'importance de la toison, la longueur de la queue ou encore à la ressemblance avec les membres d'une même lignée. Je me faisais ce matin la
réflexion suivante: à trois mois et quelques, on a déjà un aperçu de ce que sera le futur adulte. Il me semble que c'est encore plus vrai pour les femelles... Témoin la première des agnelles
photographiées, Ouate, qui dans cette posture pourrait presque être confondue avec une adulte. J'ai un faible pour le bronzage d'Hubot, même si son début de cornage semble un peu rabougri!!! Voilà
tout le plaisir de la déambulation au milieu du troupeau, des nombreuses heures passées à observer, imaginer, projeter, rêver... Il m'aura fallu des moutons d'Ouessant pour ressentir ce plaisir
quotidiennement renouvelé!!!

dominique morzynski 14/06/2013 19:30



les jeunes sont attendrissants dans leur premier mois et on y découvre ce que les parents nous ont apporté. Mais c'est véritablement dans les mois qui suivent que les choses deviennent plus
intéressantes encore, comme tu le décris. il y a beaucoup à lire dans ses animaux si on est un peu curieux et un minimum attentif...


Hubot est en cours de perdre sa coloration initiale provisoire bien sympa. c'est toujours avec un certain regret mais c'est ainsi. ce bélier n'a pas un cornage des plus précoces mais ce dernier
se construit dans un type puissant à projection arrière.


bon plaisir d'observation au quotidien renouvelé!