Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 20:02

 

 

 

mammite 002

 

Au premier plan une parcelle pâturée par les Ouessant.

Au second, d'autres auxquelles les moutons n'ont pas encore eu accès pour l'instant cette année..

La clôture jouant le rôle de frontière, le contraste est frappant. Sur la première, les fleurs ont disparu, alors que sur les autres la végétation s'exprime encore librement. en particulier à cette époque avec tous les boutons d'or (renoncule) fleuris.

Le mouton est un gourmet et même un gourmand. A moins d'une faible pression des dents sur une très vaste surface, on ne peut espérer conserver beaucoup de fleurs sur une prairie, celles-ci étant globalement bien appréciées des ovins.

C'est pourquoi une prairie pâturée est plus pauvre en diversité du vivant, flore et faune qui s'en trouve liée, qu'une prairie de fauche (avant que les lames ne passent).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Installations
commenter cet article

commentaires

Lucine 24/05/2012 23:38

Pauvres Lutins... ça doit être un supplice de Tantale pour eux de l'autre côté du grillage... En tout cas, bonne gestion... Mais il faut avoir du terrain... Combien d'Ha as-tu maintenant pour
combien d'adultes ( je pense qu'il va falloir bientôt considérer les jeunes de l'année en plus.. ? Ici, normalement, je gère en théorie, mais il faut vraiment tenir compte de la météo ( sur pâture
sauvage, je m'entends... ) On a tendance à sous estimer les besoins réels avec les Ouessant ' ça m'énerve toujours... )

dominique morzynski 25/05/2012 22:55



Ils auront droit au lieu fin juin après la tonte. Ils ne risqueront pas de s'accrocher aux épineux non encore contenus comme il le faudrait. Les agneaux seront à surveiller régulèrement.


Mes 80 Ouessant en fin d'agnelage vont pouvoir disposer de plus de six hectares (avec les ânes). Théoriquement pas de souci d'herbe pour longtemps si la météo le veut.


C'est vrai que l'on voit souvent des situations de surpâturage du fait qu'on sous estime comme tu dis les besoins de ces animaux et qu'on ne songe pas aux fluctuations selon les saisons et les
années. Sans parler du fait qu'en restant sur une même surface, la parcelle est moins productive avec les ans, faute de se reposer et se régénérer.


Ceci étant nous ne sommes pas tous égaux selon les sols et le climat de la région de chacun. La productivité en herbe s'en trouvant très variable, sans oublier les composantes végétales pas
toutes aussi riches.