Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:26

 

Je n'exposerai pas une nouvelle fois le fait d'intrusion de "sang" de races ovines primitives nordiques dans le cheptel de moutons d'Ouessant actuel (avec pedigree, et quelle qu'en soit la couleur) de nos voisins étrangers. Sujet sur lequel j'ai pu déjà écrire divers articles sur ce blog.

 

Je ne voulais apporter qu'une remarque déjà présente à mon esprit depuis plusieurs années et que les trois dernières vagues de froid n'ont fait que conforter de par mes observations. Ces sujets Ouessant montrent une très grande aisance dans le froid et la neige comparativement à des souches purement pionnières du GEMO. C'est vraiment très net, comme s'ils disaient quand je les observe "Froid? Moi, jamais!..."  

 

 

déc 10 134

 

La neige est partie, mais c'est ce que me disait Cornelia quand elle me regardait dans les intempéries. Non seulement dans son regard et son allure, mais aussi dans ses comportements, comparativement au reste de la troupe. Elle pourrait être noire ou de tout autre coloration que cela n'y changerait rien... Je n'aborderai pas l'angle du positif ou négatif de cette histoire d'anciens métissages, mais les faits sont là et cet article n'a valeur que de simple témoignage suite à des observations évidentes.

 

Je pourrais simplement parler globalement de la plus grande rusticité (au moins pour les souches que je possède) également dans d'autres situations, comme par exemple l'exploitation plus intense des herbages sur les refus et végétaux peu appétants...Simple constat.  

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Ethologie
commenter cet article

commentaires