Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 23:01

 

(suite du précédent article)

 

En adhérant au GEMO (Groupement des Eleveurs du Mouton d'Ouessant) peu après l'acquisition de mes premiers animaux, en les toisant et d'après les attentes de cette association pour ce mouton, je m'aperçus que mon problème était bien réel et non le fruit de mon imagination.

 

Mais le choc fut encore plus grand quand à l'occasion du concours annuel du même GEMO à Arnay sous Vitteaux (Côte d'Or), je découvris les moutons des éleveurs venus concourir. Tout petits comparés aux miens. Lors de cette manifestation, se présenta l'occasion d'acheter un antenais (bélier d'un an de l'élevage Billon)) de 46 cm . Cet animal, comme c'était prévisible, arriva au maximum du standard avec ses 49 cm au garrot à l'âge adulte bien que me paraissant toujours minuscule à côté des autres souches que je possèdais.

 

Je pouvais tout de même ainsi prétendre possèder un "réel" couple de Ouessant, bien qu'au standard maximum pour la taille, avec Houston mesurant 46 cm et ce nouveau bélier Rothschild avec ses 49 cm.

 

rotshild  

 

Le faux minuscule Rothschild à gauche et le vrai gigantesque Lewis à droite (même âge). Y a pas photo comme on dit...

 

Et pourtant ce Lewis était peut-être effectivement réellement de souche Ouessant élevée sur le continent depuis bien des générations, bien avant la création du GEMO, mais résultat des dérives et orientations nouvelles par rapport à ce qui s'était passé sur l'île au siècle précédent.

 

(Mes animaux trop grands ont pu trouver maisons pour les accueillir après castration du fameux Lewis)  

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Ma passion
commenter cet article

commentaires

SZABO 25/02/2011 10:05


Le partage de vos expériences de début d'élevage de moutons d'Ouessant est d'autant plus intéressant pour moi qu'il me rappelle mon propre vécu!!! Nous sommes certainement nombreux dans ce cas...
C'est donc encourageant de savoir qu'il est possible de faire évoluer la taille de son troupeau pour rentrer dans le standard de la race en faisant les bons choix.Je vous suis d'autant plus
reconnaissant d'oser aborder un tel sujet que aux dires de certains vous possédez, actuellement, l'un des plus beaux troupeau d'Ouessant en France.


dominique morzynski 25/02/2011 13:15



Merci, c'est gentil.


Merci aussi pour ce témoignage.


Les débuts ont été difficiles pour beaucoup de personnes "célèbres" dont je ne peux dire les noms. Mais effectivement, trouver un Ouessant de qualité ou simplement dans le standard, en
particulier pour la taille, demeure une difficulté encore aujourd'hui.


C'est bien pour cela que je dis souvent qu'il faut être patient à bien des niveaux, les choses ne se construisant pas en un jour. Pour moi-même je sais que le reste de ma vie ne sera pas de trop
pour continuer à construire ... et fixer ce que je recherche.


Mais l'intérêt n'est-il pas là également?