Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 09:36

 

  Surprise!

 

gribouille 08 10 003

 

  Il est arrivé et découvre son nouveau monde.

 

gribouille 08 10 005 mod

 

   Une petite hésitation vite dépassée par le désir de s'ébattre.

 

  gribouille 08 10 008 mod

 

  L'introduction d'un âne dans l'univers des Lutins impliquait qu'il soit de petite taille bien que devant des Ouessant  on reste un géant. Une curieuse semble le penser.

 

gribouille 08 10 015 mod

 

  Une petite caresse pour montrer qu'il ne faut pas s'inquiéter et que tout ira bien.

 

gribouille 08 10 016

 

  Faire connaissance avec absolument tout le monde.

 

gribouille 08 10 028

 

  Y compris les louves bien intimidées.

 

gribouille 08 10 017

 

  De leur côté les Lutins observent de loin bien intrigués par cette intrusion.

 

gribouille 08 10 020 mod

 

  Une première approche sans être libéré. Les Ouessant viennent accueillir le nouveau.

 

gribouille 08 10 031

 

  Mais dès que cela bouge, tout le troupeau se recule.

 

gribouille 08 10 032

 

  "Eh! Les copains! Je ne suis que l'âne Gribouille!"

 

gribouille 08 10 029

 

  Finalement mieux vaut s'occuper de soi et d'abord sa vessie.

 

gribouille 08 10 044

 

  Comme tout âne qui se respecte, on se remplit le ventre des refus que les moutons ne consomment pas. Mais pas de cette fougère qui a vécu.

 

gribouille 08 10 048

 

  Après un voyage, rien ne vaut un petit bain de poussière.

 

gribouille 08 10 057

 

  On se sent mieux.

 

gribouille 08 10 058

 

  Un peu empoussièré, certes!

 

gribouille 08 10 062

 

L'arrivée de ce nouveau pensionnaire valait bien un petit roman photo.

 

Outre le plaisir d'avoir ce nouveau compagnon, c'est une aide dans l'entretien des parcelles puisqu'il exercera une pression sur la végétation que les Ouessant ne consomment pas. C'est aussi une sorte de gardien dans le troupeau (et d'alarme bien sonore...).

 

Mais ce sera avant tout un plaisir de l'avoir, y compris pour les Lutins qui vont vite comprendre qu'il fait partie de la famille.

 

Tu verras, Gribouille, tu seras heureux.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Autour des Lutins
commenter cet article

commentaires

Jocelyne Martin 24/08/2010 18:33


Qu'il est beau et doux ! Gris, paisible, je suis sûre qu'il sera heureux même s'il conserve, comme ses frères, un regard triste. Il avait toute sa place dans ce petit coin de paradis.
Bises. Jocelyne


dominique morzynski 24/08/2010 22:19



C'est effectivement un élément supplémentaire du paradis à lui tout seul...mais pas gris, pie. C'est comme s'il avait toujours été là à présent. Bises.



delval 19/08/2010 13:51


il ne se démonte pas notre petit gribouille,à l'air à l'aise avec c nouveaux compagnons.il reste tjrs aussi mignon.


dominique morzynski 20/08/2010 13:50



Plus que mignon...beau, intelligent, attachant et j'en passe, car il a déjà beaucoup appris dans sa nouvelle vie et les nombreuses situations hors troupeau qu'il est amené à vivre, dont son
premier passage de torrent réussi, comme le second (l'âne ayant généralement peur de l'eau). Enfin comme tout propriétaire d'un animal le pense...le sien est exceptionnel...



marie-christine 15/08/2010 20:32


Mais qu'il est beau ce Gribouille avec son poil aux pattes qui fait comme un petit pantalon ! Le chat de la maison l'accueille avec amitié (voir la position de sa queue en "crosse d'évêque", les
moutons sont eux aussi très marrants, les louves semblent vouloir montrer qui commande, il va grandir Gribouille ou il en est à sa taille définitive ? J'ai souvent aperçu, dans le passé, un âne
parmi un troupeau de moutons, il portait les bagages du berger en transhumance, surtout en Provence (vous avez la crêche complète pour fêter Noël à la manière des pastoureaux maintenant.
Toutes mes amitiés à vos braves bêtes ! (vous connaissez la jolie poésie de Francis Jammes ? "j'aime l'âne si doux marchant le long des houx..."


dominique morzynski 15/08/2010 21:32



Gribouille a découvert 5 chats qui ont  perçu qu'à présent il fallait comprendre qu'i en serait ainsi...et tout va bien. Un âne a fini de grandir vers cinq ans. Ici dans sa seconde
année, il prendra donc encore quelques centimètres.


J'ai passé l'après-midi avec lui et les Ouessant et la beauté de l'âne (et la sienne en particulier) dans le troupeau est un plus. Une image ancestrale dans la vie des bergers et l'histoire
du pastoralisme.


Je connais la poésie et justement, il ya profusion de houx dans mon secteur d'élevage...



Lucine Jégat 15/08/2010 13:22


Il est très joli, ce Gribouille. Il parait tout jeune. De quelle race est-il ? En tout cas, introduire un ânon dans un troupeau de Ouessant me semble plus prudent que le contraire. J'ai un ami dont
l'ânesse était très jalouse du couple de Ouessant que je lui avait donné. Il a fallu les séparer par un fil électrique, sinon, elle essayait ( et à réussi plusieurs fois ) à les botter... Les
Ouessant sont plutôt tolérants aux nouveaux venus, après un petit temps d'adaptation. En tout cas, bienvenue à Gribouille, je crois qu'il a trouvé une bonne maison !


dominique morzynski 15/08/2010 21:20



Gribouille est pie de gris à croix de saint andré. S'il n'a donc pas de race particulière, il n'en est pas moins sympa et intéressant. Si on conseille de mettre parfois un mouton avec un âne,
dans son cas il en découvre plus de soixante.