Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 23:59

 

 

 

Quand on fait se reproduire plusieurs béliers, l'idéal serait que les enclos d'accouplement se trouvent distants les uns des autres et que les animaux ne puissent pas se voir. C'est le cas pour trois lots chez les Lutins mais trois autres se trouvent être voisins immédiats. 

 

repertoire-1 6758

 

Piquet de jonction de ces trois derniers lots. Non seulement en bons moutons les Ouessant ont tendance à chercher le regroupement, mais les mâles s'intéressent de fait aux voisines, en plus de leurs propres brebis attribuées. Quelques heurts s'en suivent, ce qui est dommage et les grillages sont malmenés. Heureusement mes béliers sont globalement calmes et ne vont pas, comme j'ai pu en voir certains, jusqu'à exploser les mailles, ce qui pourrait tout de même arriver par simple répétition sur la durée... Encore un peu plus de cinq semaines à tenir! 

 

 

 repertoire-1 6759

 

Pour les brebis, le désir est grand également de retrouver les autres, les copines et connaissances.

 

 

 

 repertoire-1 6761

 

 

Et puis c'est toujours un peu triste de voir que des passions amoureuses ne pourront être vécues.... (Réglisse et Golas) 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Elevage
commenter cet article

commentaires

marguerite 22/11/2012 10:33

bonjour ,
dans le même cas de figure , mais c'est alors une erreur de la bergère , il y a l'agneau et la mère qu'on a séparé , là aussi dans deux parcs contigus , et qui dorment toujours l'un contre l'autre
, avec le grillage entre les deux individus .
c'est un spectacle attristant dont on se souvient longtemps , un apprentissage efficace de ce qu'il ne faut pas faire ....

dominique morzynski 22/11/2012 19:34



bonjour


c'est vrai, c'est terrible... et on ne peut s'empêcher de penser alors dans cette détresse à d'autres situations pour une autre espèce sur deux pattes en d'autres temps...


 il faut même penser qu'en cas d'obligation de séparation des jeunes de leurs mères, ils peuvent bêler et s'appeler longuement sans se voir, tout dépend s'il y a rupture aussi avec le groupe
et les autres jeunes et de l'âge... ; c'est pourquoi personnellement je ne prévois une séparation que vers 4 mois au plus tôt.


on ne les élève pas pour les faire souffrir... et le genre de "détail" que vous exposez ne devrait être, comme vous dîtes, qu'une erreur par inexpérience.