Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 19:54

 

Quand un éleveur se sépare d'animaux, il est légitime pour l'acheteur de se demander pourquoi et d'émettre des doutes sur la qualité des moutons en question. Ce réflexe de méfiance n'est cependant pas forcément fondé. En effet, on peut se séparer de certains de ses Ouessant pour des raisons personnelles qui ne permettent plus d'assurer son élevage, ou encore parce qu'à ces animaux proposés on en préfère d'autres qu'on a trouvés ailleurs ou faits naître, et le plus souvent tout simplement pour cause de surnombre.

 

J'ai un ami éleveur à qui je donnais dans mes débuts certains de mes moutons dont je décidais de me séparer. En plaisantant, je lui disais qu'il récupérait les miettes de mon travail. Avec les années et l'amélioration de la qualité de mon troupeau, je finis par lui dire que les miettes étaient devenues celles de brioche...

Tout cela pour montrer qu'on peut faire une très bonne affaire quand un éleveur se sépare de certains de ses Ouessant. Il y a des opportunités à savoir saisir.

 

Je me souviens ainsi d'une collègue éleveuse débutante à qui j'avais vendu trois béliers (pour cause de surnombre) ces dernières années. Celle-ci décidant de s'inscrire au concours du Mouton d'Ouessant présenta "mes" animaux ... qui furent tous primés et aux meilleures places. Pas mal pour des miettes...

 

 

août 11 145 

 

Nazca des Lutins, jeune bélier de 5 mois, gardé en observation sans doute au moins un an encore....mais peut-être une future miette... de brioche (pure beurre) si mon choix s'oriente finalement vers un autre animal dans la palette de ceux que je laisse évoluer.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Sélection
commenter cet article

commentaires

Thomas SZABO 03/09/2011 19:43


Ah les belles miettes des Lutins du Montana... On en redemande!!!
Car en matière de miettes, on n'est pas toujours logé à même enseigne! Il y a miettes de brioches au beurre et miettes de pain!!! Il faut donc, dans certains cas, se méfier à juste titre et se
poser les questions qui s'imposent... Ne pas hésiter à observer l'animal sous toutes ses coutures, vérifier la taille (ne pas avoir de scrupules à sortir sa toise!), les dents, l'état général...
Demander à voir les parents... Et surtout ne pas céder à la fièvre qui s'empare de vous bien souvent au moment de la transaction et qui vous fait oublier l'essentiel!!! Cet animal est-il bien celui
que je veux pour mon troupeau? Il faut savoir prendre le temps de la réflexion et pas uniquement fonctionner par coup de coeur ou par pulsion (on peut aussi, mais à ses risques et périls!!!) Facile
à dire, je suis le premier à savoir de quoi je parle... Je suppose qu'il n'est pas nécessaire de préciser que chez l'auteur de ce blog, les miettes sont de tout premier choix. D'ailleurs, à ce
stade, on ne devrait pas parler d'autre chose que de belles tranches de brioche à peine sortie du four!!! Comme tu peux le constater Dominique, je peigne dans le sens de la laine...


dominique morzynski 04/09/2011 16:31



Merci de peigner dans le sens de la laine, c'est forcément plus agréable; Mais attention à ne pas appuyer trop fort Thomas, au risque qu'il ne reste plus de toison.


Plus sérieusement, on peut trouver un peu de tout dans les miettes de Lutins. Des petites, des plus grandes,... de brioche à la margarine, de brioche au beurre...des miettes fraîches ou rassises,
selon ses goûts et orientations d'élevage, mais des miettes qui peuvent être intéressantes même si elles ne sont plus très fraîches puisque ce sont elles qui m'ont permis de construire mon
troupeau