Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 15:25

 

 

 

Voilà une semaine que les lots de reproducteurs sont formés. Chacun a été constitué après une longue réflexion tout au long de l'année en considérant mes objectifs et les différents paramètres dont il faut tenir compte dans le phénotype comme dans le génotype de chaque animal.

 

repertoire-11 6639-copie-1

 

Un beau lot de femelles se trouve écarté de cette saison d'accouplement. Que du beau monde, mais du beau monde trop vieux à présent et qui mérite le repos à vie, ainsi que du beau monde trop jeune encore puisque né ce printemps.

 

repertoire-11 6641

 

 Sous l'oeil attentif d'une adulte, la quasi totalité de la marmaille fille s'est regroupée pour la photo.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Reproducteurs
commenter cet article

commentaires

Thomas 21/10/2012 12:17

C'est formidable d'avoir les moyens d'offrir une retraite paisible à un groupe de brebis si important!!! Quel est l'âge de la retraite chez les lutins femelles?

dominique morzynski 21/10/2012 14:38



Dans ce groupe il faut y voir en partie les jeunes de l'année, ce qui réduit de façon conséquente le nombre de vieilles brebis.


En théorie je conçois qu'une femelle ne devrait plus reproduire après sa huitième année, surtout si elle a élevé chaque année. Question de respect mais aussi d'état général à considérer (dont
celui des dents) pour que la brebis soit à même ensuite d'être gestante, agneler et allaiter....ce qui épuise beaucoup et demande une belle vitalité plus forcément au rendez-vous à
cet âge. Evidemment toutes les brebis ne sont pas égales et certaines plus âgées ont parfois plus de vitalité qu'une un peu plus jeune. Mais bon, nous ne sommes pas dans une démarche de rente
mais de conservation.


Je dis en théorie car il m'est arrivé de passer la barre des huit ans avec des brebis particulièrement précieuses ou qui ne m'avaient pas donné ce que j'espèrais durant leur vie (exemples de
celle qui ne vous a toujours donné que des garçons ou inversement que des filles). Ou encore cette année, suite à une fécondation non voulue, une de mes brebis fut encore mère à douze ans
(ce qui n'est un bien pour personne);


Mais bon, les exceptions faisant la règle, j'essaie de me tenir à cette règle du dernier agnelage à huit ans. Je conçois même dans l'idéal qu'il est bon de ne faire reproduire que tous les
deux ans, la brebis ayant ainsi du temps à se reposer une année sur deux et reprendre une belle forme. Enfin, en n'autorisant la reproduction qu'à deux ans et en appliquant ce principe de
rythme, la brebis donne tout de même quatre petits dans sa vie, ce qui à titre conservatoire n'est pas si mal, si on songe au problème de gestion du nombre (si on ne condamne pas à mort ses
animaux surnuméraires).


A mon niveau, je sais que viendra un temps en mon troupeau où lorsque toute brebis m'aura donné un descendant ou une descendante "digne" de rester au troupeau pour l' avenir de ce dernier,
cette femelle sera alors écartée de la reproduction pour continuer à vivre des jours heureux chez moi.


Questions de conservation, reproduction, gestion et respect des acteurs du groupe Lutins à prendre en considération pour que mon élevage et sa pratique me satisfassent pleinement à différents
niveaux en trouvant une forme d'équilibre dans cette pratique