Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 10:26

 

 

 

On ne peut s'intéresser au Ouessant de type ancien sans s'interroger sur ses origines et ses ancêtres.

Les scientifiques le rattachent à la grande famille des moutons primitifs à queue courte de l'Europe du Nord (Atlantique nord) qui regroupe quelques dizaines de races. Ce peuplement serait issu de la première vague d'essaimage du "mouflon domestiqué" venant du berceau mésopotamien pour gagner l'Europe du nord durant le Néolithique.

Parmi les caractères communs aux différents types (races) de ce peuplement, on note une toison double avec parfois une cravate, la fameuse queue courte voire très courte (de par le nombre et la taille réduite des vertèbres de cette queue), la conservation de cornes souvent imposantes chez les béliers (certaines brebis demeurant cornues en certains types), une taille et un poids modestes (bien qu'en certaines races une orientation de sélection vers des animaux plus lourds s'opère depuis des temps récents), sans oublier une rusticité et une vitalité fruits d'un élevage de plein air en totale liberté le plus souvent, impliquant d'ailleurs un réflexe de regroupement souvent plus faible que chez les races bergères modernes. 

 

repertoire-1 6678

 

Tous ces traits, le Ouessant de type ancien (Jasper, bélier noir "grisonnant", élevage Diane Falck   http://spinningshepherd.blogspot.fr/) les a plus ou moins conservés selon les souches élevées. Cependant de par sa situation géographique de mouton breton et un isolement tout relatif sur Ouessant, il ne faut pas exclure les influences de races plus modernes en ce type durant sa longue histoire et bien considérer l'impact de la pression sélective des habitants de l'île d'Ouessant qui en ont fait ce que nous connaissons de lui. Néanmoins le petit mouton d'Ouessant semble bien demeurer le mouton français le plus primitif.

Peut-être ne vous étiez-vous jamais trop interrogé sur vos Ouessant? Pour donc découvrir la richesse et la diversité de cette grande famille d'Europe du Nord à queue courte et donc les "cousins" plus ou moins proches ou éloignés du Ouessant, il faut plonger dans la liste en fin de cet article encyclopédique.

                 http://en.wikipedia.org/wiki/Northern_European_short-tailed_sheep .

(Je n'ai pas trouvé de version française à ce jour....donc au traducteur de votre barre outils si vous ne maîtrisez pas totalement l'anglais.)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans historique
commenter cet article

commentaires