Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 23:01

 

 

repertoire-11 6681

 

 

Inclus aux Lutins depuis peu,

Jasper (élevage Diane Falck  http://spinningshepherd.blogspot.fr/ ) bélier noir (dit "gris") participera peut-être dans les années prochaines à la construction de quelques premières briques pour l'élaboration de nouvelles lignées toujours ramenées ensuite vers un type plus Lutin en taille. Comme pour Caramel   Lot 7 bis ... ou, en attendant , cravate et toison primitive apporteront, j'espère, un peu d'archaïsme dans certaines branches Ouessant portant encore les traces des influences de races modernes fruits de l'histoire de cet ovin.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Reproducteurs
commenter cet article

commentaires

Pâquerette 09/11/2012 12:34

Belle descendance à lui !

dominique morzynski 09/11/2012 18:39



Ce ne sera que pour 2014. Merci.



Laorañs 01/11/2012 23:21

www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Ouessant.-Un-bateau-de-peche-retourne-par-une-vague-le-patron-sauve_40779-2128648_actu.Htm

NOIR (breton)

Qui voit Ouessant ...
Dans la suite de la video que je t'avais adressée il y a quelques temps et d' un mail à propos du noir en Bretagne. La solidarité des gens de mer, quitte à mettre sa propre vie en péril.
Extrêmement présent dans le fatalisme breton. Le noir ... toujours le noir. Dans mon enfance la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) n' existait pas, nous avions les HSB (Hospitaliers
Sauveteurs Bretons) -qui ne s' occupaient pas que la mer soit dit en passant- . Les HSB avaient été fondés par un certain Henri Nadault de ... Buffon. Cela doit te dire quelque chose !

Le noir aussi en ces temps d' Halloween américain d' origine celtique. Ces trois jours hors du temps où les vivants et les morts se retrouvaient dans la mythologie celtique. En Bretagne la
"Toussaint" n' est pas tant la fête de tous les saints que celle des Anaon (trépassés) et traditionnellement nos grands-parents se contentaient de betteraves pour se faire frissonner !
Un témoignage récent (la personne a environs 70 ans aujourd' hui) :

"J'étais encore en bas-âge. Je dormais au chaud près de ma grand-mère, côté mur.

Quelque temps après que nous nous étions endormis, j'ai été réveillé en sursaut par des hurlements venant de l'extérieur, en pleine nuit. J'ai vu des rougeurs se promener au plafond.

Tentant un oeil par-dessus la couverture, et par dessus l'épaule de ma grand mère, j'ai vu à la fenêtre une forme que je ne connaissais pas : une tête jaune / rouge, de l'intérieur de laquelle
sortait une lumière.

Ma grand-mère, parfaitement au courant de la tradition, et qui n'avait pas froid aux yeux, s'est écriée :

"Tec'hit alese, kanfarded ! amañ 'zo eur bugel 'kousket"

>>> foutez le camp, garnements, il y a ici un enfant qui dort.

Pour autant, j'ai quand même eu du mal à me rendormir ! "

Les Américains n' ont rien inventé, en Bretagne tout était déjà là.
Ce qu' on appelle en breton Kala-goañv (début d' hiver, le 1er novembre) est en fait le nouvel an celtique. L' année celtique commence avec l' hiver et en Bretagne par miz Du, le mois ... noir,
lequel est suivi par miz Kerzu, le mois tout aussi noir !
Noir c' est noir, il n' y a plus d' espoir !
Alors pourquoi veux-tu qu' ils soient gris nos moutons (qui sont aussi les vôtres maintenant).
Ceci dit, belle bête, ton nouveau.
Amitiés.

dominique morzynski 02/11/2012 13:25



Merci pour ces témoignages et anecdotes de circonstance!


Les Bretons seront donc rassurés d'apprendre que ce beau "gris" est effectivement bien un mouton noir  (ce qui a de quoi surprendre d'après les commentaires).... qui porteur
homozygote d'un gène particulier donne cette coloration apparente.



francesca 01/11/2012 14:27

Bonjour Dominique,
Il est magnifique ! J'ai un ami qui vient d'acquérir un mâle blanc, superbe. j'aimerais vous envoyer sa photo pour voir ce que vous en pensez à moins que vous soyez sur Facebook, je l'ai mis
dessus. J'ai fait un peu de publicité pour votre site auprès de mes collègues, peut-être avez-vous eu plus de visites fin septembre, début octobre.
J'ai eu 4 naissances, 3 mâles noirs et une femelle blanche, je suis super heureuse, j'espère que l'hiver ne sera pas trop difficile pour eux (ils ont un peu plus d'un mois). Voilà les nouvelles de
mon petit élevage. Bonne fin de semaine à vous.

dominique morzynski 01/11/2012 15:54



Bonjour Francesca


Je ne fréquente pas les réseaux sociaux. Merci pour la pub; je ne sais si la fréquentation a augmenté dans la période que vous indiquez. Elle varie ....Par exemple 158 visiteurs avant ces
vacances de Toussaint... et seulement 80 hier la veille de ce 1er novembre, les gens étant sur la route ou dans les magasins et non sur leur ordinateur. Cette fréquentation est intimement
associées aux événements de notre société... Je n'en tiens pas compte et publie selon mes humeurs, ma disponibilité...


Vous avez des naissances tardives mais bien nourris vos jeunes passeront l'hiver sans grosses difficultés à moins de longues périodes de neige. Pensez à les complémenter s'ils ne peuvent avoir
accès à l'herbe car le foin seul pour des agneaux c'est insuffisant. Mais bon, j'imagine ces conseils inutiles pour vous. Bon élevage à vous.



Thomas 01/11/2012 14:08

Désolé de te contrarier Dominique, mais je rejoins le propos de Lucine... Tout ceci me semble bien compliqué... Et la réponse que tu apportes ne clarifie pas vraiment l'ambiguïté qui plane sur ton
propos... Chez les gris, la toison se décolore au fil du temps et de noir ou quasi noir (décoloration au niveau des yeux et du museau) à la naissance, l'animal va, peu à peu, "changer de
couleur"pour devenir gris. Mais, il faut appeler un chat: un chat!!! "Aspect final après décoloration" ou pas, un mouton d'Ouessant est soit noir, soit gris... Autrement dit un animal de couleur
noire ne devient pas gris au fil des années!!! La question de la canitie complique, bien entendu, les choses... Puisque dans ce cas, la toison de l'animal noir acquiert, au fil des ans (et parfois
très jeune...), une belle teinte gris argenté, plus ou moins homogène. Mais, cela n'intervient pas, à proprement parler, sur la couleur de l'animal... A propos, la canitie affecte-t-elle des
moutons d'autres couleurs que le noir?

Deuxième point qui mérite des éclaircissements ou des développements, c'est la question des "influences de races modernes, fruits de l'histoire de cet ovin". Je sais que la question à déjà été
évoquée... Mais, en quoi cela touche-t-il ton troupeau qui est constitué d'animaux de souches anciennes? Les Lutins ne sont-ils pas des moutons d'Ouessant branche canal historique en quelque sorte?

dominique morzynski 01/11/2012 15:42



Dans ce type appelé communément "gris", la décoloration commence à être perceptible vers deux à quatre mois pour donner après la première tonte un mouton de toison d'apparence grise.
Cependant génétiquement un tel animal demeure bien un mouton noir et donnera des agneaux noirs toujours noirs à l'âge adulte (s'il n'est mis avec un-une partenaire possèdant ce phénomène
décoloration). C'est ce que je présente dans de nombreux articles autour de ce "gris" qui m'est précieux et que j'ai sauvegardé très tôt. Maintenant sans vouloir compliquer les choses, ce
phénomène peut toucher des moutons bruns.....pour donner ce que je désigne comme brun dilué dans mes articles (exemple Merveille ou Agnella pour ceux qui connaissent).


La canitie est autre chose. C'est ce qui commence à m'arriver avec l'âge et t'arrivera sans doute... Que l'on soit blond ou brun, homme ou femme, nous sommes touchés de la même façon même si
c'est plus visible sur une chevelure brune. Ainsi un mouton brun peut être concerné. C'est vers trois ans chez le Ouessant que l'aspect "poivre et sel" se déclare pour s'accentuer ensuite.


L'influence des races modernes qui sont passées par là dans l'histoire du Ouessant (déjà sur l'île comme ensuite sur le continent) peut se déceler parfois par certains signes comme des
queues un peu plus longues ou encore à grande densité de laine, des toisons assez rases et trop uniformes,.... certains cornages pour les mâles... certaines formes de bêlements....des
naissances doubles très (trop) fréquentes.......


Enfin comme je l'ai souvent exprimé, il n'existe pas de Ouessant originel puisque tous sont issus d'animaux continentaux, eux-mêmes souvent issus d'ancêtres insulaires d'après 1900
(grosse période de métissages).... et que sur le continent bien des mésaventures (influences) sont arrivées aux dits Ouessant durant 80 ans et plus, même aux éventuels animaux de souche
"pure" du 19ème (en supposant que cela ait existé puisque le Ouessant n'était qu'un type ovin et non une race encadrée.


C'est pourquoi je ne parle jamais de Ouessant originels (y compris dans mon élevage), ce qui serait un énorme mensonge, mais bien seulement de Ouessant de souches pionnières de sa
résurrection. Ce qui n'est pas du tout la même chose et correspond totalement à la réalité quand on veut demeurer honnête et rigoureux.   


 



Lucine 01/11/2012 10:27

ouh la la, ça devient de plus en plus compliqué, les couleurs... C'est vraiment très étonnant, ces mèches grises sur le dos ! Si je comprends bien, c'est un noir avec une canitie " grise " ? En
tout cas, il a belle allure aussi, ce Jasper...

dominique morzynski 01/11/2012 10:37



C'est pas compliqué. J'ai simplement tenu à préciser noir car l'aspect gris (que je multiplie en ma troupe) n'est que l'aspect final après des mois de décoloration d'un animal
noir (mais pas une canitie).