Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 22:01

 

 

 

L'an passé avec la sécheresse, elles ont pointé leurs pousses assez tard et ont manqué de vitalité par la suite. La météo m'a ainsi aidé à limiter leur envahissement.

 

  repertoire-10 5910

 

 

Il en fut tout autrement ce printemps avec les pluies.Un coup de gel au printemps n'a cependant pas épargné certaines mal protégées dans leur exposition.

 

 

 repertoire-10 5911

 

Malheureusement, elles ont vite retrouvé leur vitalité. Du coin de l'oeil, inquiet, j'ai surveillé leur évolution. De jour en jour, la lutte s'avérait inévitable.

 

 

 

En effet, si les moutons jardinent leur territoire en croquant ou délaissant certains végétaux selon leurs besoins, leurs goûts et leurs humeurs, le berger se trouve contraint de limiter ceux délaissés qui de ce fait tendent à prospérer. Les fougères en sont un bel exemple.

 

 

 

repertoire-10 6013 

 

 

   Traçant toujours plus loin sur l'espace disponible si on la laisse faire, le corps à corps s'impose le moment venu. Point d'autre solution que d'user sueur et huile de coude en faisant siffler la faux à leurs pieds. 

 

Point de chimie disponible pour envisager d'être vainqueur définitif. Le dernier produit existant sort du marché en août. C'est sans doute tant mieux, on peut imaginer le pourquoi...

Il faut donc monter sur le front plusieurs fois par an en pratiquant une fauche ni trop précoce ni trop tardive. Pas trop précoce car au moment de l'explosion végétale ce serait peine perdue. Pas trop tardive car le but est bien d'affaiblir l'adversaire fauche après fauche, année après année. De plus, j'interviens avant que fauvette ou muscardin y accroche son nid.

 

Au moins 5000 m2 cumulés de cette envahissante à gérer sur les prairies des Lutins.

 

repertoire-10 6014

 

 Ailleurs, vive la fougère qui est une plante superbe et de toute façon bien légitime. D'ailleurs, je devrais dire les fougères car les variétés sont nombreuses et seule la "grand aigle" m'oblige à la contenir en des lieux non exploités par les Ouessant, haies, talus, bois...

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Autour des Lutins
commenter cet article

commentaires

Lucine 06/07/2012 13:44

Oui, c'est vrai, quand j'étais gamine on en mettait dans la niche des chiens et dans les cases des poules aussi, à la place de la paille. Je pense que c'était justement pour le côté
anti-parasitaire...

dominique morzynski 06/07/2012 17:54



J'ai lu effectivement cela concernant les puces... mais toi tu as vécu ces instants que je n'ai pu connaître sur les régions calcaires de mon enfance....faute de fougères; 



Lucine 01/07/2012 13:07

Si tu fais un potager, le purin de fougères, et même les fougères en paillage peuvent s'avérer utiles, histoire de valoriser ces envahissantes. Elles font aussi une bonne litière...

dominique morzynski 06/07/2012 11:56



J'avoue cette année laisser sur place la masse des plantes fauchées. Elles se dégraderont ainsi. Le boulot de les ramasser est ainsi évité. Une seconde fauche se prépare...


Une autre utilité que celle que tu signales et que j'ai pu lire, est le fait qu'en litière ces fpugères auraient un pouvoir répulsif sur les parasites externes.... C'est ce qu'on raconte
dans cet usage ancien.