Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 19:41

 

Au lever je découvre la quinzième naissance, un douzième bélier...Il pleurniche et je n'ai pas réalisé tout de suite qu'il n'avait pas encore vu le jour la veille du fait qu'il est bien sec, a une démarche correcte et  le cordon parfaitement déshydraté. C'est en ne voyant aucune mère réagir à ses pleurs que je m'intrigue, d'autant que toutes lui donnent des coups de tête lorsqu'il tente de s'en approcher. Je raisonne sur les naissances normalement encore attendues et décide de faire le tour des futures mères. Je finis par découvrir, très loin dans le pré, une brebis salie par sa mise-bas de la nuit. En lui rapportant l'agneau, il est manifeste qu'elle n'en a absolument rien à faire et encore moins quand le petit tente de la téter. Après contrôle des mamelles, il apparaît qu'elle n'a que très peu de lait et les tétons sont encore petits. Je tente tout de même de faire prendre un peu de colostrum à ce jeune, mais c'est vraiment dérisoire et de toute façon la suite de l'allaitement normal est compromise même si je faisais en sorte de contraindre la mère de se laisser téter en les enfermant dans un petit espace.

Il faut s'y résoudre, le berger va devoir biberonner quelques mois. Cela faisait quelques années que ce n'était pas arrivé.

 

 

avril 11 071

 

 

Farfadet des Lutins (dit inévitablement Titi dans l'intimité) fait son entrée dans le monde des humains. Né de Clarice de l'élevage Wynant et de Buffon des L.

Gavé du colostrum (de chez le véto cette fois), il récupère, se calme et se réchauffe aux premiers rayons du soleil d'une belle journée ensuite.

 

 

avril 11 072

 

 Son malheur fait une heureuse, une mère(de compagnie) "aux poils" qui n'en est pas à son premier agneau à materner. Une véritable passion pour Perle qui saura le nettoyer, le défendre, l'emmener dans ses excursions...l'humain n'ayant plus qu'à intervenir pour remplir le ventre de lait et l'emmener cotoyer ceux de son espèce à laine pour en faire un véritable bélier et lui permettre de retrouver une vie normale dans le troupeau peu à peu.

"Tu dors mais ne t'inquiète pas, je ne te quitte pas des yeux".

 

 

avril 11 073

 

Clarice a décidé de mener une vie de jeune fille, soit.

 Le hasard veut qu'hier je l'avais auscultée pour vérifier qu'elle était bien gestante. Petit ventre rond mais sans plus, mais heureusement des mamelles qui pour moi ne faisaient que se construire dans leur lactation. J'estimai une semaine ou deux de patience encore et étais tout de même heureux de ce constat. J'étais loin d'imaginer qu'en fait quelques heures plus tard Clarice donnerait la vie. Mais primipare de deux ans, tout le processus n'était pas au point en elle pour être mère jusqu'au bout des sabots. Ainsi vont les aléas de l'élevage.

 

A l'instant où je tape sur le clavier, Titi ne se doute pas que je raconte son épopée. Il s'est réveillé de son carton placé près du lit pour la nuit (pas dans le lit) et avait besoin de compagnie. Il termine couché sur mes genoux devant l'ordinateur ... mais finit par s'agiter... Un biberon à préparer? Non, le doux agneau  dans toutr son innocence finit par s'abandonner à l'empathie du bipède. 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agneaux 2011
commenter cet article

commentaires