Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 19:46

 

Blanc (parfois blanc jaunâtre à roussâtre), noir (avec d'ailleurs des variations d'intensité dans ce noir et des phénomènes de canitie) ou encore gris (plus ou moins foncé ou plus ou moins clair, comme on voudra), voilà les principaux morphes de toisons rencontrés jusque là parmi les Ouessant issus des troupeaux ayant permis à ce type ovin de renaître depuis environ 35 ans.

Un collègue éleveur m'a parlé d'une sorte de gris dans un ancien troupeau, différent de ce que nous observons dans l'article précédent. Ce morphe plus revu (perdu?) et pas suffisamment documenté restera un mystère.... (à moins que ce ne soit une confusion toujours possible avec un noir atteint de canitie).

Monsieur Lauvergne (généticien), dans un écrit publié par le GEMO, parle au début de la "seconde vie du Ouessant" de quelques animaux noirs avec larmiers. Ce qui depuis, à ma connaissance, n'est plus rencontré ni relaté  dans le milieu.

Hors domaine associatif, dans quelques troupeaux considérés comme anciens (c'est à dire?), on découvre des animaux de morphe agouti.

Enfin, comme cette année chez un collègue éleveur détenteur d'un troupeau pionnier, l'animal rare et insolite, difficile à décrire, peut naître.

 

Par cette palette, on comprend que les possibilités de toisons sont d'une richesse génétique qui va bien au-delà du simple noir profond même si dans un temps maintenant révolu, sur l'île d'Ouessant, les habitants semblaient vouloir privilégier ce morphe noir.

 

Si on se réfère aux possibilités génétiques dans d'autres races ovines (primitives en particulier), les probabilités de rencontrer encore d'autres morphes existeraient. On peut penser en particulier à la toison brune (noisette) dont on attend le scoop parmi les animaux des souches pionnières du Ouessant. Morphe obtenu à l'étranger depuis longtemps, mais il semblerait par métissage (volontaire ou non?), la morphologie particulière de ces premiers moutons plaidant pour cet évènement.

 

Déjà devant tous ces types de toisons qui ne font qu'enrichir la diversité au sein de la "race" Ouessant, faudrait-il ne voir la vie qu'en noir et blanc? Pour moi, non, j'ai choisi de conserver et de travailler cette richesse au maximum, sans oublier les animaux à toison pie plus ou moins tachée qui ne sont qu'une expression de plus du potentiel ovin (remarque, la toison pie n'est pas admise dans le standard actuel). Il était important de sauvegarder le Ouessant pour la diversité ovine. Il est pour moi, et dans mon élevage, tout aussi important de sauver la diversité dans ce type ovin.

 

 

reproductrice 015   

 

La superbe Promesse avec une de ses mèches blanches bien visible. Ouessant donc hors standard, mais pourtant mère de Golas, jeune bélier blanc primé en concours cette année (et que beaucoup auraient voulu m'acheter)....Quand je dis qu'il ne faut rien "jeter"...

 

A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article

commentaires