Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 17:15

 

 

 Début septembre, l'ensemble des béliers fut isolé des brebis afin d'éviter d'éventuelles fécondations précoces non calculées. Tous ces mâles se sont donc retrouvés sur une prairie non pâturée depuis fin mai mais qui avait subi la canicule d'août.

 Est-ce ce changement de régime alimentaire à base d'herbacées de nature différente qui créa chez certains agneaux du printemps une rupture de croissance perceptible sur certains cornages? Ou faut-il chercher la raison ailleurs? (Chez les Lutins, ce genre de phénomène n'a été observé  qu'une fois jusque là. Sur un jeune bélier, il y a plus de dix ans maintenant). La coïncidence étant, je ne vois pourtant pas d'autre explication que celle  de mon hypothèse émise.

Cependant, tous les jeunes n'ont pas été touchés par ce phénomène. Deux seulement, et encore de manières bien différentes  

 

 

 

repertoire-11 6587

 

 Les deux cornes sont touchées par le phénomène sur Euclide...

 

 

 

 repertoire-11 6588

 

 

 Une seule sur Mykonos...

 

 

 repertoire-11 6589

 

 

 Rien de cela chez Dior comme pour les autres jeunes béliers de l'année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Cornage
commenter cet article

commentaires

Thomas 10/11/2012 19:25

Point de vue intéressant!!! J'ai constaté le même phénomène sur l'un de mes béliers de 18 mois issu de Chti... Cela n'est pas du plus bel effet et je me demandais comment les choses allaient
évoluer? La corne est forcément fragilisée à l'emplacement de la rupture de croissance et quelques chocs viennent amplifier la chose. A suivre...