Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 13:18

 

L'apparence d'un mouton peut être trompeuse sur l'idée qu'on s'en fait et d'un point de vue génétique, si on ne possède pas quelques bases en ce domaine et si le regard n'est pas très aiguisé.

 

 

repertoire-1 7020

 

 

 

    Un bélier et une brebis qui pourraient être (à tort) considérés comme identiques. 

 

 

  repertoire-1 7042

 

 

 

 

Le plus souvent, ON voit en ces animaux des moutons blancs, bien qu'au fond de soi ON se demande malgré tout s'ils sont bien réellement blancs puisque pas du blanc immaculé rencontré chez de nombreuses races modernes.

 

Le bélier présenté ci-dessus est bien réellement un animal blanc génétiquement, présentant comme cela arrive assez fréquemment chez le Ouessant des zones de "bronzage" sur les extrémités (face, membres, queue.... voire de légers zonages sur le corps tondu). Ces surfaces colorées étant d'ailleurs des vestiges d'une apparence et d'une toison bien plus "bronzées" de l'animal quand il était agneau.

 

La brebis présentée est quant à elle un animal brun chez qui la dilution de la toison et des extrémités donne un aspect assez similaire à celui du mâle qui la précède. Pourtant, génétiquement c'est bien une femelle brune et non blanche. Comme quoi les apparences peuvent être bien trompeuses.

 

De plus, d'un point de vue génétique, ce sont là des sujets diamètralement opposés.

En effet, une toison blanche est ce qu'il y a d'on ne peut plus dominant, cette coloration s'exprimant systématiquement quans elle en a l'occasion et prenant donc de fait le dessus sur tout autre coloration qui ne peut s'exprimer.

Alors que la toison d'un brun dilué est ce qu'il y a de plus récessif, ne pouvant s'exprimer que par association de deux parents possèdant ces gènes.

Nous sommes devant des ressemblances, dans l'apparence seulement, puisque d'un point de vue génétique ces deux Ouessant sont diamètralement opposés.

 

Voici une sorte de réponse aux messages de quelques visiteurs qui croient percevoir en mon troupeau un nombre important de moutons blancs. Cette explication devrait amener à regarder un Lutin par deux fois avant de se prononcer...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article

commentaires

Louis M. 20/06/2015 10:44

Caramel et Agnella.

dominique morzynski 20/06/2015 14:33

Caramel et Agnella