Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 22:01

 

 La (pas le) tique prolifère...

 

mammite 003

 

 Les pluies de ces deux derniers mois et le retour du printemps avec des journées de plus en plus longues en lumière et plus chaudes, font de mai et bientôt juin, la période de l'année à laquelle l'herbe prospère....au point qu'on n'y voit plus un Ouessant parfois.

 

 

 

mammite 004

 

C'est le cas en particulier pour  Châtaigne la petite dernière.

Malheureusement, dans les régions où elles existent, les tiques sont là par centaines, par milliers à se hisser aux extrémités des herbes, attendant leur chance, le passage d'un mammifère (le plus souvent) afin de s'accrocher au pelage et de là gagner une partie généralement assez nue du corps pour s'y ficher. Commence alors le festin pour le petit monstre qui se gorge de sang au point de devenir une outre.  

Cette agnelle devait bien être porteuse d'une cinquantaine de tiques de différentes tailles avant que je ne les enlève. Impressionnant après seulement une dizaine de jours d'existence de cette petite! Ceci étant, c'est habituel sur la contrée, les tiques étant actives presque toute l'année, si on excepte les périodes de fortes gelées.

Tous les moutons sont contraints de vivre avec. Les agneaux à faible toison non encore cireuse...et à peau bien tendre sont les premières victimes.

Combattre ces parasites externes est pratiquement impossible. Il existe bien quelques produits permettant une lutte, mais les traitements sont à renouveler.

Si on n'a que deux ou trois moutons, on peut également enlever les tiques régulièrement avec une petite pince spéciale comme on le fait pour un chien ou un chat. Ce qui est sympa en passant pour le confort de l'animal

Cela est gérable quand on ne possède qu'une poignée de moutons, mais devient pratiquement impossible lorsqu'on gère une nombreuse bande.

Depuis seize ans, animaux...et humains doivent faire avec. 

 

 

mammite 006

 

Tique encore peu gorgée de sang sur une brebis. La zone de mue est un morceau de choix pour le parasite, tout comme les parties de peau nue.

 

Pour l'instant, tout le monde s'en sort bien. La crainte de la maladie de Lyme ou encore de la piroplasmose véhiculées par les tiques qui pourraient en être porteuses est pourtant toujours présente à l'esprit. L'observation quotidienne des Ouessant dans leurs comportements et leur forme s'impose donc.

Heureusement, la terrible piroplasmose semble être absente de mon secteur géographique à ce jour. Ce qui n'était pas le cas sous d'autres cieux où j'ai ainsi perdu un chien il y a bien longtemps.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Soins
commenter cet article

commentaires