Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 17:17

 

Merci le temps, merci le vent. Depuis quelques semaines, une branche morte est tombée du vieux châtaignier. Sa base bien coincée dans le houppier pour longtemps, sa fourche d'extrémité, quant à elle au sol, offre un nouveau grattoire fort apprécié des béliers qui occupent le parc en question. En un matériau durable, cet aménagement gratuit tombe à pic, les vieux pommiers jusqu'alors utilisés étant devenus humus. 

 

 

oct 11 023

 

Devenu lieu prisé, on s'y gratte, on y rumine, on y fait la sièste, on y bavarde et refait le monde.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Installations
commenter cet article

commentaires

marguerite 19/10/2011 09:06


cette vue d'un ensemble de mâles est interressante , vous aimez les cornages trés ouverts , je ne l'avais pas remarqué d'une façon aussi évidente jusqu'à cette photo , peut être est ce le fait que
pour chaque individu ici présent , on se demande quelle sera la forme de l'enroulement .


dominique morzynski 19/10/2011 12:22



Ce regroupement concerne les jeunes de l'année (bientôt 7 mois).


Les cornages qui s'y exposent ne sont pas un choix personnel mais le simple fruit des combinaisons de la génétique dans les naissances de cette année. Les résultats à ce niveau s'expliquent de
par le potentiel des brebis mères et des mâles utilisés l'hiver dernier (dont votre Buffon). Il n'y avait aucune intention de ma part dans la constitution des accouplements pour obtenir tel ou
tel cornage, puisque ce critère de sélection (s'il est important) est souvent chez moi le dernier que je prenne en considération, préférant analyser le bélier sans prendre en compte l'élément
"décoratif" cornage. Si le cornage qui me plaît est présent, ce n'est que mieux évidemment. S'il se retrouve dans les jeunes , chic!; mais tout le reste d'appréciation de l'animal m'importe
vraiment plus.


Maintenant quel est le type de cornage vers lequelj'aimerais que l'ensemble de mes mâles tendent?


Ce serait sans doute celui du jeune qui est debout à gauche , le dos sous la branche. Il a presque tout, puissance, bon écartement sans excès  (projection arrière pour moi qui peut le
voir de profil). C'est le sujet présenté dans l'article suivant (fils de votre Buffon). Son physique d'ensemble est très harmonieux, sa toison sympa,..... Il me séduit. Pour ces raisons, je le
garde encore au moins un an. Seul souci, pour moi toujours, sa taille qui sera dans le standard maisrisque d'aller au-delà de mes propres limites que je m'impose en élevage. L'avenir
dira et peut-être que de futurs accouplements judicieux permettront d'abaisser la taille de ses éventuels descendants.