Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 09:25

 

Les journées s'écoulent au rythme du troupeau. Méthode d'élevage, composition du domaine et situation du moment amènent à des rituels incontournables mais bien agréables.

Pourquoi cette journée? Parce que c'est la dernière où tout le monde est réuni. A partir de demain, tous les garçons seront amenés à vivre une vie casanière pour six mois car devant être séparés des filles, afin de ne pas les féconder (tout de suite) à l'approche de leurs cycles de chaleurs automnales.   

 

sept 10 024

 

 Neuf heures. Les Ouessant ont eu le temps de se chauffer, couchés comme à l'ordinaire au soleil levant. Pas vraiment réveillés, ils daignent se mettre en mouvement, conscients de la suite pour cette journée.

 

sept 10 025

 

Le temps d'appeler les louves à la rescousse (il y a toujours le retardataire ou la brebis qui cherche son agneau où il ne faut pas) et la troupe est bien encadrée. "Grandes oreilles" toujours de la partie.

 

sept 10 026

 

 Plus question de revenir en arrière...

 

sept 10 027

 

 Gribouille, le géant, bloque également les arrières.

 

sept 10 028

 

 L'autre louve débloque un peu la sortie pour que son berger y accède. Mais tout le monde se connaît et il en faut plus pour impressionner un Lutin.

 

sept 10 029

 

 C'est parti pour la montée à travers bois. Un peu de panique à l'arrière pour ceux qui croyaient pouvoir aller sur une autre prairie que celle prévue.

 

sept 10 030

 

 "A soixante mètres, tournez à droite".

"Tournez à droite".

 

sept 10 031

 

 Gribouille, décontenancé, hésite car croyait également que nous irions plus haut encore à travers bois.

 

sept 10 032

 

 Finalement, se retrouver là, les sabots dans la rosée et aux premiers rayons de soleil encore tièdes, n'est pas si mal que cela et augure d'une belle journée.

 

sept 10 035

 

 Tess, essoufflée, me jette un dernier regard pour savoir s'il y a encore du boulot, à moins que ce soit l'attente de la caresse verbale de circonstance suivie du signal de cessation de travail.

Communion et fusion dans un simple regard, magie du chien, magie du Border collie...

 

sept 10 033

 

 Comme c'est fini, on peut se soulager puisque dans l'action on n'en avait pas pris le temps; le travail d'abord.

 

sept 10 034

 

 Gribouille ne manque pas de faire la même chose exactement au même endroit. Histoire d'avoir le dernier mot et montrer ainsi qu'il considère être de la classe de ceux qui dominent et non de la sous-classe des moutons.

 

sept 10 036

 

 Durant ce temps, Perle, "la grande folle" laisse exploser son bonheur d'être en se roulant dans l'herbe gorgée des autres perles, de rosée celles-là.

 

sept 10 037

 

Au retour, après le travail, un petit verre cela fait du bien.

 

 

Un blog a toujours un côté nombriliste, mais au-delà de cette impression je sais que chaque jour certains visiteurs du net guettent un aticle, un peu comme on a hâte d'ouvrir le jounal du lendemain ou reprendre son livre à la page où on l'avait laissé.

 Et puis savoir qu'on apporte un peu dans le quotidien de l'un ou l'autre et que le plaisir de partager est au niveau de celui de découvrir, cela incite à dévoiler un peu de sa vie. J'ai un réel plaisir à visiter les blogs qui me sont chers et les rencontres que j'ai pu faire dans l'univers du mouton ne peuvent que m'inciter à poursuivre.

Enfin pour les connaissances et les miens qui sont loin, c'est un moyen de donner des nouvelles. C'est beau (parfois) le modernisme! 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Instants de vie
commenter cet article

commentaires

marielle et stève 16/09/2010 19:26


merci !!


dominique morzynski 16/09/2010 22:18



C'est moi, merci, puisque vous faites partie des fidèles au quotidien...même quand ce quotidien se fait attendre.



marie-christine 16/09/2010 13:58


Non non pas du tout, vous n'êtes pas nombriliste, vous pensez juste à nous montrer à quoi ressemble encore un mouton, un ânon, une prairie, les vraies choses de la vie quoi et qui sont infiniment
plus jolies à contempler que ce que certains médias s'empressent de nous offrir et ils nous esquintent le quotidien en vérité.
Votre blog est un vrai régal, une vraie tranche de poésie rurale, pour ma part j'apprécie !
vos chiennes sont marrantes, leur regard parle, l'ânon grandit, il a l'air farceur, en bonne santé, joli comme un coeur, les moutons sont des vedettes à multiples médailles de concours, bref, le
must en concours, et ils respirent le bonheur, le berger a une santé solide pour assurer tout le confort à ses bêtes, premier levé, dernier couché sans doute, votre cadre de vie est frais rien qu'à
contempler en photos,
en tout cas bravo pour votre blog, je suis fan et j'en veux encore, encore, encore.
Merci pour tout et amitiés à tout votre univers chaleureux. (un parfum à la Daudet).


dominique morzynski 16/09/2010 22:17



Merci beaucoup. Je n'hésiterai donc pas à "en remettre une couche" (voire quelques couches...)