Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 22:01

 

 Cela faisait plusieurs jours que je devais photographier l'entrée d'un nid de guêpes sur la pâture. Les habitantes avaient fait preuve d'une prouesse architecturale des plus réussies après avoir extrait grain après grain des centaines de morceaux pierreux. Trop lourds pour être emportés très loin, elles les avaient abandonnés près de leur issue, formant ainsi un véritable chemin de grève sur une vingtaine de centimètres. Mais....

 

août 11 006

 

 ...losque je fus enfin disposé à immortaliser cette superbe voie guêpière, je découvris en arrivant que tout avait été détruit.

 

août 11 008

 

 La jolie allée dans la prairie n'existait plus et tout témoignait qu'un drame s'était joué durant l'après-midi. L'entrée de la cavité avait été comme méticuleusement rognée pour l'agrandir. La terre n'était éparpillée qu'à proximité du nid et s'y mêlaient des débris des alvéoles en papier. Ce n'était pas le travail d'un mammifère qui aurait rageusement gratté le sol. Au contraire, il y avait là un travail presque chirurgical.

 

août 11 007

 

L'auteur ne pouvait être qu'un spécialiste. Tout m'amena à conclure qu'il s'agissait même d'une spécialiste à plumes, la bondrée.

Oiseau rapace de la taille d'une buse variable avec qui elle est souvent confondue à tort, la bondrée s'en distingue en vol par une allure plus longiligne de par ses ailes et queue ainsi qu'un cou plus proéminent. Mais seul l'oeil averti saura faire la différence entre ces deux oiseaux. Si la buse est une spécialiste des taupes et petits rongeurs sur les prés, la bondrée est celle des guêpes et leur couvain. Présente en Europe quelques mois seulement pour se reproduire, régime alimentaire oblige, elle est en cette période sur le chemin de retour la menant jusqu'en Afrique. En passant au-dessus de la prairie des Lutins, elle a sans doute repéré le manège des insectes en habit de forçat...être bondrée est tout un métier...et a profité du petit festin disponible.

 

Les habitantes de la cité en étaient encore sous le choc, certaines découvrant le coup dur à leur retour de vagabondages.

 

 

août 11 010

 

 

Une jeune guêpe entrant dans la vie et encore sur son berceau, s'interrogeant sur cet univers impitoyable qu'elle découvre.

 

Ni bien ni mal en ce bas monde. Ainsi va la vie, ainsi va la mort.

Bon vent la bondrée! Au travail les survivantes!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Autour des Lutins
commenter cet article

commentaires