Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 20:54

 

Viens que je te sente et je te dirai qui tu es ou du moins si tu es mien (ou mienne).

 

Dans les pemières semaines, il existe une certaine tension chez les agneaux comme chez les mères, chacun ayant tout autant besoin de vivre sa vie que de rester lié à l'autre.

Ainsi, petits et brebis s'égosillent dans tous les coins de la pâture, surtout quand les jeunes se sont dispersés avec les copains. Pour les retrouvailles, la vue a son importance mais l'ouïe plus encore. Et pour affiner les choses, de près le sens olfactif permet d'éviter toute confusion.

 

Il apparaît donc toujours étrange de voir une brebis faire le tour des agneaux et les sentir pour calmer son inquiétude de la séparation.  Les jeunes font de même bien que certains, si les brebis laissaient faire (ce qui n'est pas le cas), n'hésiteraient pas à boire à n'importe quelle mamelle.

 

Après un mois ou deux, tout le monde se reconnaît plus aisément et on n'assiste moins au désordre des débuts dans les retrouvailles. Adultes comme jeunes se sont construits.

 

 

avril 11 140

 

Pétronille, perdue  au milieu de ces jeunes, attire également l'attention des agneaux. Perplexe!

Et pour cause, puisque son petit était (à nos yeux) le seul brun dans cette période.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Ethologie
commenter cet article

commentaires