Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 15:22

 

Le soleil se couche. Les pâtures des Ouessant accueillent alors pour la nuit des visiteurs qui ont du piquant, les hérissons. Les déjections des moutons attirent toute une petite faune d'invertébrés entrant dans le menu de ces mammifères. Et puis la prairie regorge de lombrics qui viennent en surface en dehors des périodes de sécheresse et qui sont pour eux un régal.

Animal sympathique, le hérisson ne devrait plus avoir d'ennemis parmi les humains d'autant que l'espèce est intégralement protégée de longue date et que de ce fait, sa destruction, sa capture, sa détention... sont interdites.

Dans le secteur des Lutins, les hérissons ne craignent pas trop, comme souvent ailleurs, les pneus des voitures ou les substances toxiques utilisées dans les jardins. Cependant le moment des foins fait tout de même régulièrement ses victimes.

Avant tout animal des campagnes, il est  toujours étonnant de voir les populations de hérissons des agglomérations survivrent, jusqu'à un certain point, dans le maillage des jardins, rues et parkings, malgré tous les dangers dont ces animaux sont victimes. 

 

 

juillet 11 169

 

Le hérisson héberge souvent dans son pelage (dont les piquants) des puces qui lui sont spécifiques ou encore (comme derrière l'oreille de celui-ci) des tiques, parfois en grand nombre. Résistant, il n'est pas rare que le hérisson mal en point traîne sa carcasse dans une longue agonie de plusieurs jours lorsqu'il est blessé, couvert de larves de mouches et tous ces parasites.

Mais ce visiteur du soir est en bonne forme et s'accommode fort bien de ses hôtes clandestins.

 

C'est l'occasion de tordre le cou à une croyance populaire qui a la vie dure et qui est encore colportée ... elle arrive de temps à autre à mes oreilles. Il s'agit de l'existence supposée de deux formes de hérisson...le "nez de chien" ...et le "nez de cochon"... D'où vient cette idiotie? Personne ne le sait exactement. On avance parfois que l'état d'embonpoint ou la maigreur de l'animal sont à l'origine de cette tradition orale qui ne repose en fait sur aucune réalité scientifique. J'imagine plus une erreur d'interprétation selon que l'on observe un hérisson détendu et pointant son museau ou un autre qui montre une face renfrognée prêt à se mettre en boule sans le faire pour autant... Il n'existe qu'une forme du hérisson d'Europe. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Autour des Lutins
commenter cet article

commentaires

francesca 06/08/2011 11:05


Bonjour Dominique,

Vous avez déjà dû rencontrer ce problème dans votre troupeau, mon bélier, Kik, a une acidose de la panse. Depuis 4 jours je le soigne et comme me l'a recommandé le vétérinaire, je l'ai mis au foin
sec et à l'eau. Son ventre est toujours gonflé, il mange mais là où je suis inquiète, c'est qu'il a du mal à marcher. Ses pattes arrières sont raides. Je n'ai pas l'impression qu'il aille mieux
mais il ne va pas moins bien. MErci pour votre réponse et bonne journée
Francesca


dominique morzynski 08/08/2011 11:11



Bonjour Francesca


Comme toujours je commencerai en disant que je ne suis pas véto.


Mais il existe différents types d'acidoses ayant des causes diverses. J'imagine que votre mouton s'est fait une indigestion de quelque chose qu'il n'aurait pas dû manger ou qu'il l'a fait en
grande quantité. S'il n'y a pas de séquelles d'entérotoxémie (une autre raison de vacciner après le tétanos) son traitement le remettra en forme. Ce qui prend un peu de temps.


Les pattes raides sont sans doute la conséquence de douleurs ventrales ou petite intoxication. Dans votre cas, même si il ne semble pas y avoir de rapport, suite à votre mésaventure avec le
tétanos, je resterais attentif à tout problème d'animal qui manifeste des raideurs de membres.


Je ne vous fais part que de mes quelques expériences et là encore on doit d'abord faire confiance à son vétérinaire.


J'espère que tout va bien deouis votre message...