Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 12:48
Enfin! Au lever, je remarquai son attitude contrariée.

Enfin! Au lever, je remarquai son attitude contrariée.

Une paire d'heures après, Phaeo est prise des premières véritables contractions. D'ailleurs des glaires sont notées

Une paire d'heures après, Phaeo est prise des premières véritables contractions. D'ailleurs des glaires sont notées

C'est fait!

Pensées troublantes en cet instant d'un méandre du fleuve de la vie, alors que le premier vol de corbeaux freux migrateurs passe et que la campagne résonne des détonations qui ravissent les êtres.

Phaeo se trouve devoir donner naissance à quelques décimètres de ma louve Perle qui dort tranquillement sous terre depuis mai dernier....

Les choses deviennent sérieuses. La poche des "eaux" apparaît rapidement.

Les choses deviennent sérieuses. La poche des "eaux" apparaît rapidement.

Les sabots sont déjà visibles. Aux pieds je note que le jeune est noir. Mais surtout, je remarque la position anormale des sabots...

Les sabots sont déjà visibles. Aux pieds je note que le jeune est noir. Mais surtout, je remarque la position anormale des sabots...

C'est un siège! L'agneau semble se présenter par les pattes postérieures, à moins que, plus problématique encore, ce petit soir bien tête en avant mais sur le dos...

C'est un siège! L'agneau semble se présenter par les pattes postérieures, à moins que, plus problématique encore, ce petit soir bien tête en avant mais sur le dos...

La poche vient de percer et ce sont bien des sabots renversés qui se présentent. Je décide d'analyser la situation et vais chercher des gants.

La poche vient de percer et ce sont bien des sabots renversés qui se présentent. Je décide d'analyser la situation et vais chercher des gants.

C'est fait!

La brebis se couche, occupée dans de nouvelles contractions; c'est le moment de la capturer.

Je vérifie d'abord que ce sont bien des postérieurs. Je tente de déceler une tête pour m'assurer de ne pas être dans l'erreur. Difficile, jusqu'à ce que finalement je trouve les talons. En tirant un peu lors d'une contraction, l'agneau vient facilement. Pas de complication de position dans cette naissance pas classique pour autant!

Je décide de l'accoucher totalement.

C'est vite fait. J'en profite pour vérifier le sexe.... un bélier.

C'est vite fait. J'en profite pour vérifier le sexe.... un bélier.

Fatiguée, Phaeo s'occupe de son jeune en restant couchée.

Fatiguée, Phaeo s'occupe de son jeune en restant couchée.

Finalement elle se lève et osculte son jeune de la langue pour un grand nettoyage.

Finalement elle se lève et osculte son jeune de la langue pour un grand nettoyage.

L'agneau a grand besoin de cette attention qui l'aidera à sécher correctement.

L'agneau a grand besoin de cette attention qui l'aidera à sécher correctement.

Nettoyer c'est aussi consommer la membrane demeurée sur le petit.

Nettoyer c'est aussi consommer la membrane demeurée sur le petit.

Les choses s'enchaînent et au bout de quelques minutes ce jeune bélier réussit à se mettre sur ses pattes dès la première tentative. Bravo!

Les choses s'enchaînent et au bout de quelques minutes ce jeune bélier réussit à se mettre sur ses pattes dès la première tentative. Bravo!

Puis les premières tétées bien réelles assurent ses futures heures d'existence et même grande partie de sa vie, la prise du colostrum, premier lait, étant de la plus haute importance pour construire un agneau puis un mouton solides.

Puis les premières tétées bien réelles assurent ses futures heures d'existence et même grande partie de sa vie, la prise du colostrum, premier lait, étant de la plus haute importance pour construire un agneau puis un mouton solides.

C'est fait!

Après son avortement de février dernier, la belle Phaeo s'est donc trouvée fécondable vers mi-avril. Cette naissance non calculée, de père inconnu, mais bien Lutin, est bien tardive mais rien ne saurait contrarier la croissance d'automne du jeune Ygrec.

Partager cet article

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agneaux 2013
commenter cet article

commentaires

Marguerite 18/02/2016 13:01

Ygrec est porteur de brun .
voir la " première naissance 2016 " sur le forum,
je cherche quels pourraient éventuellement être les liens de parenté de Ygrec avec Buffon,
pourriez vous m'aider ?
cordialement,
Marguerite.

dominique morzynski 18/02/2016 14:40

surprise partielle pour moi que cette naissance brune, car je ne connaissais pas le père de ce Ygrec (seule la voie mâle ayant pu apporter le brun).
surprise qui invalide mon hypothèse de paternité d'un certain mâle (non porteur brun) d'après le look que je pensais retrouver en ygrec.
donc en reprenant mes archives des mâles d'un an et plus, encore présents au printemps l'année de la naissance de septembre de ce ygrec, j'en arrive au fait que cette coloration brune concerne un groupe de mâles de chez les lutins simplement porteurs certains de ce gène brun, puisque n'ayant alors pas de mâle brun exprimé...
Les possibilités d'héritage du brun chez Ygrec sont les suivantes par rapport aux animaux pionniers m'ayant apporté cet allèle parmi les pères possibles de Ygrec: Cornelia, Nuxi ou Elaphe....
Cela ne vous donne pas une réponse précise mais ne fait qu'ouvrir le champ du possible.... Bonne réflexion!!

Christine L 09/09/2013 14:26

Bienvenue à Ygrec!
Comment gérez-vous les naissances non calculées comme celle-ci, de père inconnu, pour la suite de votre sélection? Est-ce que ces agneaux et agnelles sont destinés à ne jamais servir de reproducteurs de peur d'une consanguinité?
Ygrec si lit igrec-grec?....Remarque de plaisanterie!
Bien à vous
Christine

le berger 22/10/2013 14:33

mais encore?

mm l 22/10/2013 11:23

c est nul

le berger 09/09/2013 17:15

d'abord j'aurais préféré une brebis de père inconnu. en effet, il est plus aisé de pouvoir ensuite l'utiliser en reproductrice.
un jeune mâle est donc pour moi un animal dont je devrai me séparer car plus utilisable dans mes calculs de pedigree,... à moins qu'il soit exceptionnel une fois adulte. dans ce dernier il me conviendrait de devoir tenter vérifier la paternité en reproduction ciblée en tentant de vérifier son génotype et phénotype et de là confirmer de qui il est bien le fils.
Merci pour votre saine curiosité.

Lucine 08/09/2013 20:13

Merci pour ce joli reportage en images. Et longue vie à Ygrec, fils de X !!!

le berger 09/09/2013 17:07

j'ai des soupçons sur le père, mais que des soupçons que seule la reproduction de ce jeune me permettrait de confirmer de par les phénotypes obtenus