Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 19:41

 

Au lever je découvre la quinzième naissance, un douzième bélier...Il pleurniche et je n'ai pas réalisé tout de suite qu'il n'avait pas encore vu le jour la veille du fait qu'il est bien sec, a une démarche correcte et  le cordon parfaitement déshydraté. C'est en ne voyant aucune mère réagir à ses pleurs que je m'intrigue, d'autant que toutes lui donnent des coups de tête lorsqu'il tente de s'en approcher. Je raisonne sur les naissances normalement encore attendues et décide de faire le tour des futures mères. Je finis par découvrir, très loin dans le pré, une brebis salie par sa mise-bas de la nuit. En lui rapportant l'agneau, il est manifeste qu'elle n'en a absolument rien à faire et encore moins quand le petit tente de la téter. Après contrôle des mamelles, il apparaît qu'elle n'a que très peu de lait et les tétons sont encore petits. Je tente tout de même de faire prendre un peu de colostrum à ce jeune, mais c'est vraiment dérisoire et de toute façon la suite de l'allaitement normal est compromise même si je faisais en sorte de contraindre la mère de se laisser téter en les enfermant dans un petit espace.

Il faut s'y résoudre, le berger va devoir biberonner quelques mois. Cela faisait quelques années que ce n'était pas arrivé.

 

 

avril 11 071

 

 

Farfadet des Lutins (dit inévitablement Titi dans l'intimité) fait son entrée dans le monde des humains. Né de Clarice de l'élevage Wynant et de Buffon des L.

Gavé du colostrum (de chez le véto cette fois), il récupère, se calme et se réchauffe aux premiers rayons du soleil d'une belle journée ensuite.

 

 

avril 11 072

 

 Son malheur fait une heureuse, une mère(de compagnie) "aux poils" qui n'en est pas à son premier agneau à materner. Une véritable passion pour Perle qui saura le nettoyer, le défendre, l'emmener dans ses excursions...l'humain n'ayant plus qu'à intervenir pour remplir le ventre de lait et l'emmener cotoyer ceux de son espèce à laine pour en faire un véritable bélier et lui permettre de retrouver une vie normale dans le troupeau peu à peu.

"Tu dors mais ne t'inquiète pas, je ne te quitte pas des yeux".

 

 

avril 11 073

 

Clarice a décidé de mener une vie de jeune fille, soit.

 Le hasard veut qu'hier je l'avais auscultée pour vérifier qu'elle était bien gestante. Petit ventre rond mais sans plus, mais heureusement des mamelles qui pour moi ne faisaient que se construire dans leur lactation. J'estimai une semaine ou deux de patience encore et étais tout de même heureux de ce constat. J'étais loin d'imaginer qu'en fait quelques heures plus tard Clarice donnerait la vie. Mais primipare de deux ans, tout le processus n'était pas au point en elle pour être mère jusqu'au bout des sabots. Ainsi vont les aléas de l'élevage.

 

A l'instant où je tape sur le clavier, Titi ne se doute pas que je raconte son épopée. Il s'est réveillé de son carton placé près du lit pour la nuit (pas dans le lit) et avait besoin de compagnie. Il termine couché sur mes genoux devant l'ordinateur ... mais finit par s'agiter... Un biberon à préparer? Non, le doux agneau  dans toutr son innocence finit par s'abandonner à l'empathie du bipède. 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:36

 

 

avril 11 065

 

 

A l'aube, découverte d'un nouveau jeune bélier, Apollon né de Brunella de l'élevage Hendrickx et du bélier de l'élevage Royer. Humide et grelottant mais la splendide journée qui s'annonçait effaça chez moi toute inquiétude.

Si mes comptes sont bons, 11 agneaux pour seulement 3 agnelles à ce jour...

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:07

 

 

 

avril 11 064

 

 

Hier, au moment de mon coucher, un peu d'inquiétude pour la dernière naissance du soir à cause de cet agneau pas bien sec devant affronter le vent du nord frisquet à la tombée de la nuit, d'autant que le gel me semblait pouvoir s'installer. Au réveil, je vérifiai la chose en découvrant une prairie où la rosée avait gelé.

 

Aussitôt, il me fallait retrouver Prunelle et son petit. Agréable surprise de les découvrir au sec sur la cendre du feu de cet hiver, d'autant que Devonien finit par lever la tête. Tout était OK. Le colostrum avait fait son effet et la mère le reste dans son bon choix de la placette nocturne. Du bon boulot pour une brebis de deux ans mère pour la première fois.

 

De plus, pour la petite histoire, il me faut préciser qu'en ramenant le troupeau, la veille, dans son parc de nuit, je découvris que Prunelle suivait la bande avec le petit sorti partiellement de son ventre (tête et sabots). Elle était en train de mettre bas mais parcourut les 150 m de déplacement en s'arrêtant de temps à autre dans les moments de contractions, pour finir par s'autoriser à expulser son agneau une fois arrivée....

 

Bravo sur tous les points, Prunelle!

 

  

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 18:14

 

 

Car en effet ce sont encore deux mâles qui sont arrivés.

 

avril 11 063

 

D'abord le petit Trias des Lutins, né hier en début de nuit. Fils de Mélanine de l'élevage Wynant et de Buffon des Lutins.

 

 

  avril 11 061

 

Soleil du soir espoir? Espoir déçu car la chance sur trois d'avoir un agneau brun ne fut pas au rendez-vous. Dévonien des Lutins né de Prunelle des L. et Buffon des L.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:27

 

 Chaque jour ou presque apporte son lot de nouveaux Lutins.

 

avril 11 052

 

 Au matin, dans la foule, je n'ai réalisé qu'assez tard qu'il y avait pourtant bien une petite nouvelle. Paradigme des Lutins, née de Io des L. et Buffon des L. 

 Future brebis grise porteuse du gène brun, une nouvelle perle d'un point de vue génétique.

 

 

J'ai réalisé que derrière mois se préparait un autre heureux évènement que je n'ai pas résisté à fixer en images...

 

avril 11 053

 

 Antérieurs et museau pointent pour le grand plongeon.

 

avril 11 054

 

 Ouf pour les deux concernés! C'est passé!

 

avril 11 055

 

 Le petit se glisse de lui-même.

 

avril 11 057

 

 Le lien par le cordon est cassé; se construisent alors les liens par la vue, les sons et les comportements.

 

avril 11 058

 

Se mettre sur ses pattes, téter et sècher...encore du boulot. Mais Kouros des Lutins est en forme pour tout cela. Né de Vénus des L. et du bélier élevage Royer.

Pour ceux qui me demandent comment reconnaître le jeune mâle de la femelle, si les pivots sur le crâne sont assez développés, la confirmation d'un bélier peut se faire dans cette situation, sans manipulations (à condition de ne pas possèder un élevage à femelles cornues).

 

A l'heure à laquelle j'écris, un nouveau est arrivé dans la nuit et une brebis semble bien chercher à s'isoler...Un demain de découvertes en perspective ...et de présentations.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:36

 

avril 11

 

Trouvé au matin, le petit Pharao des Lutins, né de Murinette des L. et Buffon des L.

Il y avait une chance sur trois pour qu'il soit brun...mais il ne l'est pas. Semble promis à être gris par contre.

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 19:35

 

Quelle idée de naître ce soir à 20h après une si belle journée! Il y eut de si bons moments avec ce soleil, la chaleur (anormale) et l'herbe verte....

Mais on ne choisit pas. Cette naissance fut du type "Tu me vois, R A S. Et tu te retournes, reviens sur tes pas et découvres le colis-surprise". Bien joué pour une primipare qui de plus n'a pas fait comme sa propre mère lorsqu'elle est née il y a deux ans...l'abandonner ne sachant pas ce qui venait de lui arriver.

 

avril 11 050

 

Anagénèse des Lutins, tout juste sur ses pattes et encore trempée. Agnelle future grise (de par sa grand-mère maternelle) née de Cardine des L. et de Buffon des L., et donc porteuse de noisette. Pas brune, pas de chance, mais tout de même une petite pierre précieuse dans l'édifice du troupeau, pour sa composante génétique rare.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:53

 

 Ou plutôt six pour une car dans la matinée est né un nouvel agneau pour toujours une unique agnelle à ce jour.

 

 

avril 11 043

 

Anaximandre des Lutins, né de Ponette des L. et du bélier élevage Royer.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 20:25

 

La forme des cornages et la position des lutteurs lors de leur enchevêtrement peuvent mettre les béliers dans des situations difficiles où ils se retrouvent piégés l'un de l'autre lors d'affrontements.

 

avril 11 027

 

Cette fois les choses sont  simples;  ils s'en sortiront d'eux-mêmes, alors qu'il y a quelques jours je suis intervenu pour dénouer la situation, ne sachant pas vraiment comment faire moi-même devant un véritable "casse-tête chinois". Il me fallut plusieurs minutes d'analyse et de manipulations de ces deux boxeurs, bien affaiblis d'ailleurs, pour pouvoir les libérer... sans cela une mort certaine les attendait. Heureusement la main du "Seigneur des Agneaux" était là...

 

"Tout cela pour le parfum d'une grand-mère qui retrouve des chaleurs tardives et normalement stérile. Vous n'avez pas honte! Et en plus entre père et fils!"  

Partager cet article
Repost0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:28

 

Reprise des naissances avec au matin la découverte de Haeckel des Lutins, né de Cornelia et du bélier de l'élevage Royer. 

 

 

avril 11 037

 

Mais une fois encore un agneau mâle. Les garçons sont donc cinq à présent pour toujours une seule fille.

 

Une perspective d'obligation de nombreuses séparations à l'automne avec ces futurs béliers, dont de nombreux porteurs du gène noisette...

 

 

Partager cet article
Repost0