Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 18:48

Deux naissances dans le même instant en début d'après-midi. Heureusement sans proximité dans les parcs, ce qui en cas contraire peut amener parfois à un malheureux échange des petits chez les mères dans l'effervescence.

Ouche et son garçon,...

Ouche et son garçon,...

...Gulliver, rêvant de voyages...

...Gulliver, rêvant de voyages...

Estive la fille...

Estive la fille...

... née de Kapouille.

... née de Kapouille.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 17:01

Bientôt dix huit ans que je martèle aux oreilles de qui veut bien l'entendre et surtout le comprendre, qu'il est très important d'accoupler les moutons d'Ouessant noirs également avec les sujets blancs. Cela parce qu'ils appartiennent au même type ovin, qu'il ne faut pas construire deux races différentes, que sur Ouessant les choses se faisaient naturellement ainsi et que le brassage des gènes à l'exemple de ce qui se passait au sein du cheptel de l''île est important (sans oublier que construire des moutons blancs homozygotes systématiquement bloque l'expression possible de certains gènes concernant l'aspect de coloration des toisons).

De la même façon, je martèle depuis aussi longtemps l'importance de ne pas chercher de façon systématique à obtenir des Ouessant blancs plus blancs que blanc et qu'au contraire, au nom de la conservation de la diversité en ce type ovin ancien, l'aspect parfois surprenant de Ouessant blancs se doit d'être sauvegardé.

Il n'existe que très peu de documents photographiques permettant de découvrir au moins en partie la réalité des Ouessant, avant leur disparition (dès 1920) en leur forme ancienne pour cause de métissage et de nouvelles orientations d'élevage.

Cette miniature est tirée de la carte postale ancienne ci-dessous en fichier.

Cette miniature est tirée de la carte postale ancienne ci-dessous en fichier.

Sur ce cliché de début des années 1900, à droite de la fillette un classique agneau noir, à sa gauche une agnelle plus intéressante qui m'avait intrigué en 1999 quand je découvris cette carte postale et que mon décryptage du Ouessant était encore limité.

En fait, il s'agit bien d'une agnelle blanche présentant dans sa toison juvénile, comme cela arrive, un "bronzage" total assez soutenu et plus particulièrement sur les pattes.

Boum, boum, boum...

Pour le comprendre mieux, en couleurs, Hubot , bélier blanc d'un an issu d'une des plus anciennes souches Ouessant connues.

L'aspect caramélisé des pattes est toujours présent. La toison est bien éclaircie avec l'âge.

Les lèvres blanches comme chez son ancêtre d'il y a plus d'un siècle.

Les lèvres blanches comme chez son ancêtre d'il y a plus d'un siècle.

Petit rappel concernant le Hubot blanc dans sa toison de nouveau-né.

Petit rappel concernant le Hubot blanc dans sa toison de nouveau-né.

L'agnelle de la carte ancienne se situe à un âge de quelques mois et présente une toison à un stade intermédiaire entre le Hubot de quelques jours et celui d'un an.

Que de choses à découvrir et comprendre dans la diversité et la richesse du Ouessant de type ancien, y compris chez les animaux blancs!

Que de choses à sauvegarder donc! On y travaille chez les Lutins.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans historique
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 13:46
Nouveau du mercredi.

Durant midi, Uvée donne naissance à Clovis.

Nouveau du mercredi.

Jeune poney ou agneau ce petit mâle blanc?

Nouveau du mercredi.

Clovis est bien un agneau tout juste âgé d'une heure.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 12:29
Au lever du jour, je découvre ce petit Machin.

Au lever du jour, je découvre ce petit Machin.

Un petit mâle de plus, livré par Razmotte.

Un petit mâle de plus, livré par Razmotte.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 09:42

Dans la série "J'y vais ou j'y vais pas".

Il arrive qu'au bout de plusieurs mois, la pousse des cornes hésite toujours chez le mâle, autant dans la vitalité de la croissance que dans la structuration.

On note le petit crochet d'un cornage faible et mal structuré qui perdura très longtemps chez ce bélier d'un an à présent.

On note le petit crochet d'un cornage faible et mal structuré qui perdura très longtemps chez ce bélier d'un an à présent.

Et puis dans l'hiver, les choses se dessinèrent et la pousse s'accéléra.

Et puis dans l'hiver, les choses se dessinèrent et la pousse s'accéléra.

Ainsi cet antenais possède à présent un cornage correct et plus prometteur que ce que ses premiers mois laissaient présager.

Ainsi cet antenais possède à présent un cornage correct et plus prometteur que ce que ses premiers mois laissaient présager.

Comme souvent, savoir attendre est la meilleure attitude à adopter avant de se faire un jugement définitif sur son mouton (brebis comme bélier).

Comme souvent, savoir attendre est la meilleure attitude à adopter avant de se faire un jugement définitif sur son mouton (brebis comme bélier).

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Cornage
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 17:35
Agnelle du dimanche.

Prunelle donne Musmone en début d'après-midi.

Agnelle du dimanche.

Née en ce jour symbolique pour certains, Musmone, une agnelle promise à un meilleur destin que certains de ses aînés en d'autres lieux dans la spirale du mimétisme culturel qui l'emporte comme bien souvent sur la réflexion...

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 11:36

Quelques exemples de la grande variabilité de la marque blanche sur le crâne de certains agneaux cette année.

Un peu,

Un peu,

beaucoup,

beaucoup,

.....

Un peu, beaucoup,... pas du tout.
Un peu, beaucoup,... pas du tout.

......

pas du tout.

pas du tout.

Et parfois, en y regardant bien, comme sur "la tête à Mathieu", on ne trouve qu'un poil blanc sur le crâne de l'agneau...

... ou guère plus.

... ou guère plus.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans L'animal
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 11:22

A ce jour, sont nés 12 agneaux pour 6 agnelles pour cette saison d'agnelage. Cela correspond donc à 2/3 de mâles pour 1/3 de femelles.

Par curiosité, je me suis amusé à faire le compte des Lutins qui ont constitué ou constituent encore le troupeau depuis 1996.

Tendance aux mâles

J'arrive à 142 béliers pour 122 brebis, un nombre légèrement dominant pour le sexe masculin. Théoriquement sur le très long terme, l'équilibre devrait se trouver, à moins que le sexe féminin prenne à son tour le dessus. Les mathématiques sont une chose et les décisions naturelles une autre.

Le reste des naissances de cette saison 2014 peut donc s'avérer être une belle série d'agnelles.... à moins que ce ne soit toujours des mâles... ou que la parité s'établisse.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 15:37
A l'heure où la lune se couche...

A l'heure où la lune se couche...

... c'est Molène qui arrive....

... c'est Molène qui arrive....

... grâce à Pica.

... grâce à Pica.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:43
Agneau de quelques heures sous la pluie. Résistant et fragile à la fois, le nouveau-né.

Agneau de quelques heures sous la pluie. Résistant et fragile à la fois, le nouveau-né.

Fragile car il vit une épreuve en se retrouvant à l'air libre. L'urgence pour lui est de trouver la mamelle pour s'alimenter, le premier lait (colostrum) étant particulièrement énergétique et indispensable à la mise en place de son système immunitaire. Le ventre plein, il peut ainsi résister (jusqu'à un certain point) à une météo difficile, sous réserve qu'il ait eu également le temps de sécher correctement, sa toison pouvant alors jouer son rôle d'isolant. En cas contraires, difficulté à téter (que ce soit de par son comportement ou celui de la mère) et toison demeurée humide, si la température extérieure est basse, le tout jeune Ouessant peut se refroidir dangereusement et même jusqu'à la mort, de par le faible volume qu'il représente.

Résistant également donc, s'il a pu sécher correctement et être bien allaité au plus tôt, il peut supporter quelques intempéries.

Il est toujours sidérant de découvrir le nouveau-né de moins de vingt-quatre heures, dormir et récupérer "tranquillement" sur l'herbe mouillée et sous la pluie (comme sur l'image) alors que sa mère se remplit la panse dans les environs pour récupérer elle aussi.

Comme dans la nature, il y a des limites à tout évidemment quant à sa résistance, et il est bien certain que plus les heures puis les jours passent, moins l'agneau se révèle vulnérable.

Repost 0
Published by dominique morzynski - dans Agnelage 2014
commenter cet article