Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ouessant-mouton / les Lutins du M.
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 22:46

Fin des naissances caprines miniatures ce week-end dernier, avec l'arrivée du duo Coquine et Coquette.

Et de huit et fin

D'abord Coquine, la plus grande des deux, qui, comme on le voit, est bien une chevrette pie (sur patron Non agouti en base noire). 

Et de huit et fin
Et de huit et fin

Coquette, de même coloration que sa soeur et la plus petite des deux chevrettes, s'avère la plus active et la plus téméraire.

Et de huit et fin
Partager cet article
Repost0
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 22:18

Dans l'ordre d'apparition, Kafféine et Kobay entraient dans le cercle des caprins miniatures ce week-end... à dix minutes d'intervalle. Ils sont issus de deux mères différentes.

Kafféine et Kobay

D'abord la petite Kafféine, la chevrette.

Kafféine et Kobay

Sa robe est de patron Agouti black and tan (forme ventre tan).

Kafféine et Kobay

Voici mon ventre!

Kafféine et Kobay

J'espérais bien cet allèle exprimé... et sans aspect pie. C'est fait!

Un jeune mâle m'aurait ravi encore plus, mais je demeure tout à fait satisfait.

Kafféine et Kobay

Kobay est quant à lui, un chevreau mâle.

Kafféine et Kobay

Cette miniature de bouc sera sans doute à poils longs une fois adulte.

Plus qu'une naissance caprine attendue ...

Partager cet article
Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 05:59

Un nouveau Ouessant hier soir mais pas encore mis en boîte.

Alors toujours en attendant, les événements caprins.

A défaut de Ouessant

Avec une nouvelle chevrette miniature.

A défaut de Ouessant

Boréale, âgée de quinze heures et déjà bien active au sein du troupeau, sauf en l'instant, un peu de repos.

A défaut de Ouessant

Mais la vie mérite d'être découverte...

A défaut de Ouessant

Pour son plus grand étonnement ...

Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 06:13

Toujours en attendant d'autres naissances des Ouessant Lutins.

Premières contractions.

Premières contractions.

Cela fait son chemin.

Cela fait son chemin.

"Qu'est-ce qui t'arrive?". "Fiche-moi la paix!".

"Qu'est-ce qui t'arrive?". "Fiche-moi la paix!".

"Ah p... ! Qu'est-ce que j'en bave!"

"Ah p... ! Qu'est-ce que j'en bave!"

"Moi aussi!"

"Moi aussi!"

Le plus difficile est passé. La tête, mais un seul pied était correctement positionné.

Le plus difficile est passé. La tête, mais un seul pied était correctement positionné.

Une dernière contraction et hop.

Une dernière contraction et hop.

"Où suis-je?"

"Où suis-je?"

"Qu'est-ce qui m'attend?"

"Qu'est-ce qui m'attend?"

"Va falloir te faire propre et être présentable pour entrer dans la vie!"

"Va falloir te faire propre et être présentable pour entrer dans la vie!"

"Bouge pas qu'j'te dis!"

"Bouge pas qu'j'te dis!"

"ça creuse tout ça!"

"ça creuse tout ça!"

"Ou qu'ça se trouve?"

"Ou qu'ça se trouve?"

"Peut-être par là!"

"Peut-être par là!"

"Donne ton pied!"

"Donne ton pied!"

"Te voilà comme un sou neuf. T'es tout beau mon fils!"

"Te voilà comme un sou neuf. T'es tout beau mon fils!"

Trognon, mini bouc (600/700g estimés) entre dans la vie, un nouveau caprin miniature des Lutins.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 07:15

Des journées sans naissances de Ouessant Lutins se succèdent.

Mais côté caprins Lutins, ça bouge un peu.

Chamois le chevreau.

Une mère Agouti badgerface (pie) a donné un chevreau de même patron de coloration, mais uni (non pie).

Chamois le chevreau.

Ce patron Agouti badgerface ("masque de blaireau" de par les barrettes frontales noires en particulier) est dans son cas, de dessin noir (pigment eumélanique noir) très limité pour l'ensemble du corps, à ce stade.

Chamois le chevreau.

Dit communément "chamoisé" cet allèle s'exprime chez ce jeune par une surface importante en pigment phéomélanique dans un ton assez léger. Mais la coloration d'un jeune peut évoluer ensuite en cours de croissance jusqu'à l'âge adulte.

Chamois le chevreau.

Cette coloration dans un costume de petit animal sauvage est bien jolie. Par ce fauve, une sorte de "petit chevreuil" ce solide petit gars!

"Oui, c'est bien par là" semble-t-il indiquer par ses oreilles.

"Oui, c'est bien par là" semble-t-il indiquer par ses oreilles.

Quelques jours après ...

Quelques jours après ...

Partager cet article
Repost0
12 mars 2021 5 12 /03 /mars /2021 17:59

Dans l'attente des naissances Ouessant prochaines, je savais que côté caprins miniatures une surprise arriverait cette semaine.

Beghine

Fécondée le 15 ou 16 octobre, Danette a donné naissance ce 11 mars. Tout à fait dans les temps.

Pour  la dernière reproduction que j'autorisais à cette chèvre, cette dernière n'a fait qu'un petit. Surprenant alors que pour la première fois chez moi ce furent des triplés il y a deux ans. Deux jeunes l'an dernier et donc un cette année.

La carrière de cette mère chez les Lutins aura donc été de 3, 2, 1, 0...

Beghine

J'avais profité des chaleurs de Danette à l'automne pour lui offrir un de mes boucs dont je voulais connaître le génotype des colorations qu'il renfermait.

C'est fait, je sais. Cette naissance me prouve que derrière la coloration Agouti badgerface du père se cache chez ce mâle le Non agouti noir. Il y avait une chance sur deux, c'est vérifié. Plus de mystère!

Beghine

Beghine, puisque c'est une chevrette, a dix neuf heures sur les photos.

De par ses parents, cette fille est de fait homozygote pour l'allèle Non agouti noir (et pie).

Lutino, le père, Non agouti badgerface ("chamoisé") et pie. Encore diminué, venant d'être malade.

Lutino, le père, Non agouti badgerface ("chamoisé") et pie. Encore diminué, venant d'être malade.

Beghine

Un peu hésitante pour gagner le "plancher des chèvres", impressionnée par l'herbe où sa mère veut l'entraîner, elle n'ose franchir le seuil de l'abri.

Beghine

Déjà l'air sévère de maman et pourtant bien innocente encore.

Beghine va devoir attendre encore un mois pour découvrir brochette de copains et copines de son espèce.

Mais peut-être s'intéressera-t-elle avant cela aux agneaux Ouessant Lutins qui pourraient arriver d'ici une semaine....?

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 13:07

Cet automne, ce sont deux de mes jeunes boucs qui ont eu le privilège de pouvoir s'accoupler.

Cela pour leurs qualités globales, malgré des différences notables entre les deux.

Robe de coloration Agouti badgerface (avec effet du gène pie exprimé)

Robe de coloration Agouti badgerface (avec effet du gène pie exprimé)

C'est sur un plan horizontal, l'animal détendu et en position naturelle, que l'on peut lire la physionomie réelle du premier élu.

Avec trente huit centimètres au garrot, c'est vraiment un très bel animal, bien que loin d'être totalement construit..

Avec trente huit centimètres au garrot, c'est vraiment un très bel animal, bien que loin d'être totalement construit..

Lutino (16 mois en photo) présente une allure équilibrée, dans des proportions de miniaturisation tendant vers une physionomie "normale" de caprin. Ce qui est rare dans ce gabarit.

Robe de coloration Non agouti en couleur de base noire (sans aucun gène à effet)

Robe de coloration Non agouti en couleur de base noire (sans aucun gène à effet)

Ce second élu semble avoir belle allure également. Cependant, il faut se garder de conclusions trop hâtives, du fait du plan incliné sur lequel il s'active. 

Black ( 8 mois en photo) affiche 35 cm au garrot. Faussement de par sa physionomie, mais demeure très intéressant, ayant encore une paire d'années pour se construire pleinement.

Black ( 8 mois en photo) affiche 35 cm au garrot. Faussement de par sa physionomie, mais demeure très intéressant, ayant encore une paire d'années pour se construire pleinement.

En effet, Black présente des antérieurs d'environ une hauteur d'onglon trop courts par rapport aux postérieurs. Ce manque lui donne une allure basse et plongeante moins naturelle que celle de Lutino, l'éloignant ainsi d'un profil "normal" de caprin. Son garrot devrait se situer un ou deux centimètres plus haut pour être mieux proportionné.

J'ai noté chez le Ouessant que ce type d'allure s'exprimait parfois suite à accouplements entre deux parents de tailles bien différentes, comme si le jeune avait hérité du plus petit pour la moitié avant et du plus grand pour la moitié arrière.

Le cas de Black semble bien confirmer mon observation, ses parents affichant une très grande différence de tailles. 

Chez la chèvre dite "naine" ou "miniature", le phénomène de raccourcissement des membres est malheureusement très fréquent, donnant des animaux certes petits de par cette atrophie, mais d'une allure s'éloignant nettement du naturel d'un caprin "normal".

 

Petit (dans les tailles d'une chèvre miniature), mais toujours bien proportionné le Ouessantin!

Petit (dans les tailles d'une chèvre miniature), mais toujours bien proportionné le Ouessantin!

Heureusement, le mouton d'Ouessant de type ancien échappe généralement à cela et demeure plutôt bien proportionné, du fait que jusque là, ce ne sont pas les humains qui ont volontairement cherché à en faire un mouton de petite taille, mais les conditions de vie initiales de ses ancêtres sur leur île et une part alors encore importante de la sélection naturelle qui l'ont façonné.  

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 10:50
Caprices de caprins

Deux ans et demi déjà que des chèvres miniatures ont rejoint le troupeau des Lutins.

Caprices de caprins

Par Lutins, il convient donc à présent de considérer tout autant les Ouessant que les biquettes, bien que ces dernières ne sont pas très nombreuses et ne devraient  jamais l'être, malgré quelques naissances chaque année. Jamais plus de cent Ouessant (les deux sexes confondus) et jamais plus de vingt chèvres miniatures femelles, c'est un principe dans mon élevage.

Caprices de caprins

Si les débuts de cohabitation furent difficiles pour les moutons de par leur personnalité naturelle  timide et inquiète, désormais tout le petit monde se côtoie, tout en s'ignorant (on ne mélange pas les serviettes avec les torchons, chaque espèce ayant son propre comportement et ses préférences d'activités selon des rythmes différents).

Caprices de caprins

Agneaux et chevreaux grandissant ensemble, ils ne sont plus des étrangers les uns pour les autres et ne provoquent plus l'inquiétude. Parfois même, certaines brebis savent s'imposer face aux chèvres dont le caractère bien trempé n'est pas une légende...

Tout va bien dans le meilleur des mondes et je ne regrette pas cette association de ruminants bien utile sur les prairies, sans oublier le plaisir pour les yeux d'un tel troupeau. 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 22:31

Pendant presque un an de pause du blog des Lutins, quelques avancées en jeunes caprins miniatures.

Bouboule et Lutino ( Non agouti noir pie et Agouti badgerface pie)

Bouboule et Lutino ( Non agouti noir pie et Agouti badgerface pie)

Comète (Non agouti noire pie)

Comète (Non agouti noire pie)

Mauviette (Non agouti noire pie)

Mauviette (Non agouti noire pie)

Cake ( Agouti badgerface pie)

Cake ( Agouti badgerface pie)

Michoko ( Non agouti noire pie)

Michoko ( Non agouti noire pie)

Plume (Non agouti noire pie)

Plume (Non agouti noire pie)

Black ( Non agouti noir)

Black ( Non agouti noir)

Nuts ( Agouti black and tan, forme ventre tan)

Nuts ( Agouti black and tan, forme ventre tan)

De futurs reproducteurs non laineux parmi les Lutins ...

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 18:48
Et les biques?

Danette se porte bien et a rajeuni. Petit passage chez l'esthéticienne, d'abord pour tailler la barbe qui n'était pas très féminine (surtout quand ça trempait dans le seau d'eau), mais aussi ses longs poils de c...roupe qui ne muaient pas, vieux de plusieurs années et de couleur pisseuse.

Etonnement par contre de la voir perdre ses incisives à seulement quatre ans! Faut-il y voir lien avec une certaine consanguinité que j'ai cru deviner en son élevage d'origine? 

Concernant ses triplés de presque cinq mois et demi à présent, je suis plutôt satisfait, percevant que j'avance dans le sens de la construction souhaitée de ma troupe caprine, en taille comme en morphologie et que mon choix de l'amoureux de Danette était le moins mauvais.

Et les biques?

Orionne se dessine en chevrette élégante et vive.

Et les biques?

Tout comme la minuscule Manta.

Et les biques?

Domino, le plus petit de la portée, est devenu à ce stade le plus costaud des triplés, alors qu'il était le minus à la naissance. Il faut dire que les hormones sexuelles doivent y être pour beaucoup dans sa croissance. Dès trois mois à peine, un véritable obsédé sexuel … comme son père! Il demeure néanmoins, au même âge comparativement, le plus petit des boucs chez les Lutins.   

Et les biques?

La belle Enola (ici en juin) a malheureusement mis bas de deux chevrettes, début juillet, avec quinze jours d'avance. Pour cause, l'une était morte en matrice … L'autre, véritable prématurée donc, n'était pas en mesure d'accomplir les premières étapes de la vie, téter et se tenir.

L'allure assez osseuse de cette chèvre demeure malgré les divers vermifuges ingurgités (y compris contre les deux douves et le ténia). Ce qui ne me rassure pas pleinement, la percevant toujours affamée à trainer sur les restes de céréales des distributions.

Et les biques?

Lilli va bien, pleine de tonus et ronde, mais, à seulement sept mois, elle a déjà rattrapé en taille les deux autres biquettes adultes, ce qui m'interroge pour la suite de sa croissance.

Les plans que je tirais il y a un an dans mes projets de construction d'une troupe caprine en accord avec la taille et la morphologie des Ouessant Lutins, avec qui elle se mêle, s'en trouvent pas mal chamboulés (du côté des boucs également).

Ovin ou caprin, l'élevage en sélection avec objectifs précis est un travail de patience qui se mène sur l'observation et la réflexion face à ses animaux pour calculer les meilleures associations supposées des patrimoines génétiques. 

Partager cet article
Repost0