Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 16:27

En moins de deux semaines, bientôt 400 signatures en cet instant en faveur des Ouessant afin de demander leur identification par puce sous cutanée et non plus par boucles qui mutilent par arrachage, créent infections et sont bien disgracieuses il faut bien l'avouer.

Tout le monde a à y gagner. Le mouton qui ne se trouve plus mutilé et qu'on respecte enfin. L'éleveur qui a sous les yeux des animaux entiers et dans une allure naturelle, et qui n'a plus le souci de boucles perdues. Et enfin les services administratifs de contrôle qui peuvent être assurés d'une identification pérenne et certaine contrairement aux boucles qui n'offrent aucune de ces garanties.

L'identification de nos Ouessant est obligatoire de par le fait qu'ils sont ovins et de là soumis au suivi de prophylaxie, soit, mais dans ce cas que ceux qui nous imposent ces règles permettent d'instaurer une identification efficace, adaptée et respectueuse des animaux.... ce que la puce sous cutanée permet.

Malheureusement le bon sens n'est pas encore dans l'esprit des décideurs après seize ans d'identification obligatoire.

Pour les aider à se réveiller et agir en faveur de nos Ouessant et les citoyens que nous sommes et qui doivent être également considérés, signez et faîtes signer la pétition mise en ligne sur le site du Groupement des Eleveurs du Mouton d'Ouessant. Merci de votre soutien.

Nous devons et nous pouvons être des milliers à nous exprimer, alors faisons-le!

En effet, jusqu'à 300 visiteurs différents (294 exactement pour le record) passent au quotidien sur le blog des Lutins, vous êtes donc des centaines et bien plus à le faire en réalité et à pouvoir signer. De même, même si beaucoup naviguent ici et là dans l'univers ovin du net, forums, autres blogs et sites sur le Ouessant regroupent encore des centaines de personnes. Des milliers de personnes détiennent des Ouessant ne serait-ce qu'en France. Alors recueillir des milliers de signatures doit être possible.

Vous êtes convaincus, vous avez laissé parler votre raison et votre cœur en signant dans le lien ci-dessous, un grand merci de la part des moutons d'Ouessant (même si vous n'en possédez pas... pas encore)!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour Dominique, bonjour à tous.<br /> Où en sommes nous de l'identification par puce sous cutanée? <br /> Je viens de tomber sur un article de la confédération paysanne où il est écrit que les éleveurs (de certaines régions?) y sont obligés. Eux y sont opposés mais ce n'est pas le même débat que celui de nos moutons d'Ouessant.<br /> http://www.confederationpaysanne.fr/nl/fil_paysan.php?nl=1&amp;amp;amp;num=57<br /> A+
E
Merci de ta réponse.<br /> En effet, j'ai confondu identification électronique par boucle avec le transpondeur.<br /> Amicalement.
D
Bonjour<br /> Malheureusement à ce jour la perspective du transpondeur n'est pas envisageable faute de travail dans ce sens de nos décideurs.<br /> L'identification auriculaire reste d'actualité. (voir aussi le site du Gemo donnant nouvelles quant à cela)<br /> Oui, plusieurs centaines d'éleveurs de rente en exploitations ovines s'opposaient à la boucle électronique, mais pas pour demander le transpondeur, mais pour conserver les boucles traditionnelles.<br /> Il est bon de savoir que les ovins nés avant juillet 2010 peuvent conserver leurs boucles traditionnelles jusque fin décembre 2016 s'ils restent au troupeau, mais doivent être identifiés avec l'électronique dès qu'ils en sortent. Tous les autres doivent avoir l'électronique et théoriquement en 2017 seule l'électronique au troupeau sera légale quelle que soit l'année de naissance.<br /> Ce sont les dernières nouveautés de la législation...