Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 20:03
Prise de tête

Ce n'est pas un enlacement amoureux.

Prise de tête

Mais une situation insolite. Une brebis la tête coincée dans le croissant d'une corne d'un antenais (animal d'un an).

Prise de tête

La situation était telle que seule l'intervention du berger pouvait remédier à la chose.

En effet, le fait qu'il aurait fallu à la brebis repasser son corps par dessus celui du bélier rendait la libération sans doute guère possible. Les animaux se seraient plus probablement épuisés dans cette étreinte involontaire.... ce qui commençait à être le cas.

C'est une première chez les Lutins.

Il m'est plus fréquent de devoir, une paire de fois l'an, libérer un bélier prisonnier qui s'est accroché par une corne dans le grillage... ou encore deux mâles piégés par leurs cornages entremêlés.

Comme quoi on ne peut être à la fois à la foire et au champ (au pré)!

Etre éleveur nécessite une présence régulière sinon maximale auprès de ses moutons, pour régler ce genre de mésaventure comme bien d'autres, sans parler des soins d'élevage quotidiens et la nécessité de surveillance de principe.

Avoir ses animaux au plus près sous les yeux et pouvoir les visiter chaque jour est vraiment important pour limiter les soucis (ceci pour répondre aux personnes qui me demandent régulièrement s'il est possible d'avoir des Ouessant et ne les voir qu'une fois par semaine.... suite à quoi je les interroge sur ce qu'il se passera en cas de sécheresse, en cas de gel et/ou neige, d'absence d'eau et/ou de nourriture, de maladie ou de blessure, de passage d'un chien ou d'un Homo sapiens, et tout autre incident...).

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Oui merci berger, pour ce rappel de vigilance, évident pour certains, inexistant pour d'autres ... <br /> C'est une des raisons pour lesquelles je hais les fils de fer barbelé entre autres, responsables de tant de blessures voir plus grave ...
D
les soucis peuvent être si variés tout en étant un maximum de temps au quotidien avec ses moutons qu'il n'est guère concevable de ne les visiter et s'en occuper qu'une fois par semaine, un petit rappel pour tous ceux qui seraient séduits par le Ouessant (ou un autre animal)
L
Insolite!<br /> Mes Ouessant ne peuvent pas tomber dans ce tel état,car mes béliers on les cornes plus serrée que les votres.<br /> Chez moi,la corne idéale est pour moi la corne qui est écartée de 5 à 10 cm de la tête. <br /> <br /> Enfin...chacun ces gouts!<br /> <br /> LOUIS le petit berger...
D
les mille et une formes des cornages peuvent être à l'origine de mille et une mésaventures chez les béliers, pour eux-mêmes comme pour les autres.
L
Pour abonder dans ton sens, une petite anecdote très bizarre qui nous est arrivée dimanche. En rentrant chez nous après une balade, nous sommes passés voir les moutons, et une des brebis était attachée au grillage par une cordelette autour du cou. Quand nous sommes arrivés nous avons constaté que ça faisait un moment car elle avait bien piétiné et elle commençait à s'étrangler... Nous supposons qu'elle s'est échappée et que quelqu'un l'a ramenée et attachée, mais nous n'en sommes pas sûrs, car nos moutons sont farouches et difficiles à attraper. Et pourquoi l'attacher à l'intérieur du champ au lieu de la relâcher avec les autres ? On se pose beaucoup de questions, mais il est sûr que si nous n'étions pas passés le jour-même, elle serait morte... Tout comme une de mes chèvres qui s'était coincée une patte dans le grillage et qui pendait la tête en bas, voici quelques années... Ou les agneaux sur lesquels deux abrutis de gosses s'amusaient à envoyer des pétards et des bouteilles enflammées... Il faut garder ses animaux sous surveillance en permanence pour éviter les accidents, les fugues et les malveillances... Je parle, comme toi, d'expérience...
D
voilà des témoignages qui apportent de l'eau à mon moulin... Merci à toi.<br /> Etrange ton histoire de brebis avec cordelette!!! tu dois te poser bien des questions....c'est vraiment mystérieux